Home


Idées en Vrac 2019
Patrice Guinard


Ad Minervam. Nostradamistes et astrologues : peu veulent apprendre, la plupart veulent m'apprendre ...

L'anthropologie est une variante moderne de l'autobiographie. L'anthropologue parle de lui-même à travers les autres.

Asservissement multipolaire de l'homme moderne par l'incommensurabilité des législations, la surveillance généralisée étatique et para-étatique, les machineries de spoliation légalisée, et deterius la dénaturation de la femme. Beaucoup parmi les plus séduisantes sont enrôlées aux réseaux du spectacle et de la prostitution, et toutes sont ferrées aux idéologies consuméristes et pseudo-émancipatrices.

Boire pour rêver. Bachelard.

Cataclysme. L'effondrement physique de la planète coïncidera avec l'avènement du premier billionaire. Nostradamus 2066.

Communication vs Bonimentation. On communique afin d'élargir ses perspectives et d'accéder à ce qui est essentiel. La Bonimentation, c'est l'inverse : c'est précisement le détournement des discours, des échanges et des intentions vers des impasses, des trous noirs, des artefacts, des banalités, des lieux piégés ou minés, c'est la prolifération des simulacres et le brouillage des liaisons, qui privent chacun d'accéder à ce qui lui est essentiel.

Conformisme pseudo-écologique. La planète se réchauffe moins que les populations y sont enfumées. Le discours pseudo-écologique n'est que le dernier avatar laïc de la culpabilisation de tradition judéo-chrétienne. Elle est aussi une conséquence de l'impuissance devant la surpopulation, le véritable fléau de ces siècles. Le nouveau-né est coupable d'exister sans même qu'on lui ait présenté la pomme. Or la vie est dépense, prodigalité, exubérance. L'économie et les économies, comme la pacotille des bonimentations pseudo-écologiques, sont l'inverse même - la mort. Rien à voir avec les convictions sincères de René Dumont au printemps 1974 quand on se réunissait sur une péniche au pont de l'Alma : c'est à ce moment qu'il fallait choisir l'écologie ou la mort. Passé un demi-siècle, il est trop tard.

Le Consentement n'est bien souvent qu'un autre terme pour désigner la servitude volontaire.

Dualité de la pauvreté. Il est deux sortes de pauvres : les nécessiteux, et les appauvris par dépouillement. La pauvreté chez l'humain est un caractère inné ou acquis.

Égaux en servitude. Dans les rencontres en entreprise ou à l'usine, lors d'une fête familiale ou entre amis, les gens se lient selon un même degré d'asservissement. C'est l'expérience partagée et l'acceptation d'un même état de servitude qui rapprochent et unissent les personnes. La séparation se produit quand les conditions commencent à diverger. Un être totalement libre ne rencontrerait personne.

Ennuyeux ou suspect. Un penseur qui parle trop de lui-même est aussi ennuyeux qu'un autre est suspect de n'en parler jamais.

Esclavages. On dit que les ouvriers égyptiens étaient enrôlés et fouettés afin d'édifier temples, mastabas et pyramides ; ceux d'aujourd'hui sont dépouillés afin d'édifier les gratte-ciel de monnaie fiduciaire, scripturale et électronique des nantis et de leurs héritiers.

Événement. Qu'est-ce qu'un événement ? Le prolongement d'un acte ou d'une série d'actions par sa mise en perspective et son amplification idéologique ou médiatique.

Féminité first. Fragilité. Fidélité. La Sensualité n'est qu'accessoire.

Les gilets jaunes et autres mouvements similaires prochains ne servent qu'à présenter aux nantis et à leurs sbires le miroir de leur ignominie dont ils jubilent.

Hommes-insectes. Les hommes c'est comme les insectes : les espèces rares disparaissent, les communes ou nuisibles prolifèrent.

Justice, Lois et Droit internationaux ne sont que le diktat des multinationales.

Libération odieuse. On trouve souvent chez le captif ou chez le contestataire commun moins de haine ou d'antipathie envers ses bourreaux, dont il admire secrètement l'autorité et la brutalité, qu'envers ses analogues ou voisins qui auraient pu se libérer de l'humiliation et de l'asservissement. Il maudit moins ses fers que ceux qui s'en sont libérés.

Mai 2017 : entrée en Barbarie 2.0.

Mal entendu : le Manifeste pour l'Astrologie (1993-1999) n'est en aucun cas le faire-valoir de n'importe quelle pratique en ce domaine ; il est la conséquence et la conclusion d'un modèle précis sans lequel il n'est que lettres mortes.

Mouton universel. Le français s'abreuve aux auges autorisées, de quelques valeur et prétention qu'elles soient, et ne broute que rarement hors paturages assignés.

Ni Dieu ni Maître : seulement quelques anges et amis.

L'obscénité médiatique comme l'ingénuité contestataire sont deux oeillères plaquées qui opèrent au détournement de soi.

Oui, la colère sourde, la fureur, la hargne me dit-on, l'exécration de l'abjection, du gâchis et de la déperdition des âmes plongées dans l'avilissement et la paumerdité modernes, me maintiennent en éveil.

Paumiscuité again. Témoin impuissant de la grande dépossession de soi par désagrégation des repères, désensibilisation des âmes, privations inutiles, et déshabitations forcenées, l'homme moderne est le premier nomade par contrainte, et non par choix. Tout lui est repris : de ses enracinements à ses créations, à l'image de cette civilisation qui finira en une informe monstruosité inorganique et bruyante.

Pauvreté du mécénat. Les mécènes éclairés aux commandes de royaumes indépendants recherchaient dans les oeuvres le talent, la singularité, la vérité, la beauté et l'élévation. Le mécénat actuel des institutions, corporations et entreprises favorise la laideur, la dégradation et l'extravagance.

Pénurie de barres chocolatées. Les budgets étatiques disputés aux chambres et cabinets sont aux finance et bitnance internationales ce qu'est la distribution du goûter à la gestion d'un établissement éducatif.

Perte de temps. Il est inutile et vain de vouloir atténuer l'ignorance de ceux qui ne veulent rien savoir. Mieux est de se taire, de les laisser errer et s'arrimer à leurs wikis, medias et mangeoires habituelles.

La plainte, l'insatisfaction, et l'apitoiement sur soi-même dérivent de deux modes de servitude : l'asservissement à l'image, et l'asservissement à la mémoire.

Raffinement de la perception. Les diverses modalités et modulations de la perception sont les véritables traits de noblesse du caractère.

Ses Hommes : ils lui ont successivement inspiré le dégoût, le mépris, la pitié, la haine. Et ultimus ?

Sociétés primordiales. Elles ignorent l'esclavage. C'est la subordination et la fascination des masses pour les distributeurs en gros, pour les bonimenteurs et les organisations ubiquitaires, qui créent les conditions idéales de tout asservissement consenti. Plus les individus sont collectivement dépendants de monopoles en nombre limité, plus s'accroît la probabilité d'une servitude initialement consentie avant de devenir coercitive et inévitable. L'esclavage est une conséquence de la loi des grands nombres. Seules les sociétés primordiales respectaient l'individu et sa personnalité dans son intégralité. Toute institution procède à sa dégradation.

Stupidité moderne. On revendique des changements de mentalité sans jamais s'interroger sur la primauté des instincts.

Tare ontologique commune aux idéologies, leçons et discours politiques : ne concevoir l'individu que comme appartenant à !

Valeur d'une recherche. Un texte vaut pour le travail défriché, un autre pour sa démarche ou ses résultats, un autre encore pour la singularité de sa perspective.

Verticalité uranienne. Cent fois fait table rase, détaché d'amis, parents, matières, idées et nourritures jugées aliènes. Remise en cause permanente ou par soubresauts. Brûlé des formes, des images, des idées, des émois, des affects. Goethe. Artaud. Pour aller où ? Vers quoi ? Peut-on infiniment et impunément (au sens d'Anaximandre) se débarrasser de tout attachement et de toute mémoire ?

XXIe siècle : la fabrication d'un monde huxleyien par des méthodes orwelliennes.

Yeux. Ce sont les yeux qui comptent. Toujours.

Silencio. Cette année, j'en ai tellement entendu jacasser que j'ai envie de me taire.

Torino, SatPap, Prisse


Idées en Vrac 2018
Idées en Vrac 2017
Idées en Vrac 2016
Idées en Vrac 2015
Idées en Vrac 2014
Idées en Vrac 2012-2013
Idées en Vrac 2005-2011
Idées en Vrac 1989-2004
 
 
Patrice Guinard : Idées en Vrac 2019
http://cura.free.fr/2015/1912vrac2019.html
21-12-2019 ; updated 29-12-2019
© 2019 Patrice Guinard