CORPUS NOSTRADAMUS 133 -- par Patrice Guinard

Prédictions des Choses mémorables et Pronostication du Cercle solaire

 
I. La fortune du Prognosticon de Leovitius et les Predictions des Choses Plus Memorables

Torné-Chavigny avait souligné en 1879 les emprunts des Significations de l'Eclipse de 1559 de Nostradamus à l'Eclipsium omnium ab anno Domini 1554 usque in annum Domini 1606 (Augsburg, Philipp Ulhard, 1556) de Cyprian Leowitz (cf. CN 119). En avril 2014, je signalais l'existence d'une traduction latine partielle de l'Almanach et de la Pronostication de Nostradamus pour l'an 1561, accessible à la Bayerische de Munich. On ne connaît aucun exemplaire de la version française de la pronostication, et le traducteur Augustinus Güntzer la titre Prognosticon in perpetuam rei memoriam, ce qui peut se traduire par Pronostication des choses de perpetuelle memoire (cf. CN 137). C'est peut-être en s'inspirant de cet intitulé que paraissent, dès 1565, toute une série d'éditions des Predictions des choses plus memorables. Ce texte n'est qu'une adaptation du fameux Prognosticon de Leowitz, annexé à un essai sur les grandes conjonctions Saturne-Jupiter depuis l'ère chrétienne (cf. DIAL 2) et paru en versions latine et allemande en 1564. La version française des Predictions des Choses Plus Memorables a été l'objet de contrefaçons par l'imposteur Nostradamus le Jeune qui y joint des matériaux d'inspiration nostradamienne, comme le premier quatrain des Prophéties (1555) accompagné d'un portrait censé représenter son fils. Cette supercherie a fait long feu, puisqu'en 1971, M. Chomarat présente encore l'imposteur comme l'aîné des fils Nostradamus, et D. Crouzet, en 2011, "interprète" ses textes comme étant ceux de Nostradamus (cf. CN 145).

Cyprien Leowitz (1524-1574), latinisé Cyprianus Leovitius, est né Cyprián Karásek Lvovický à Hradec Králové en Bohême, le 9 juillet 1524 à 9h52. Il donne son thème rectifié "per accidentia" (directions ou transits) dans ses Tabulae directionum et profectionum (Augsburg, Philipp Ulhart, 1552, f.i3r), un thème repris par Garcaeus dans sa collection de thèmes, Astrologiae methodus (Bâle, 1576), et encore par l'historien Lynn Thorndike en 1941 (A history of magic and experimental science, vol. 6, pp.111 et 596). Leowitz fut l'astrologue et le conseiller du comte de Palatinat-Neuburg puis électeur palatin Ottheinrich de Wittelsbach (1502-1559) qui le nomma professeur d'astronomie et de mathématique à l'école de Lauingen, avant qu'il en devienne le directeur jusqu'en 1566.

L'astrologue d'origine tchèque est estimé comme l'un des meilleurs techniciens de l'astrologie au XVIe siècle. Ses éphémérides, relevés d'éclipses et tables de positions planétaires font autorité pour les astrologues, praticiens et planétaristes pendant un demi-siècle. Nostradamus non seulement se sert de ses Tables et Éphémérides pour ses calculs, mais encore demande à ses correspondants allemands la version concoctée par Leowitz des thèmes qu'il prépare (cf. son Recueil des épîtres latines alias Clarorum virorum epistolae ad D.D. Michaelem Nostradamum).

Le Prognosticon de Leovitius a connu de multiples éditions, sans doute en raison de son hypothèse eschatologique de la destruction du monde en mai 1583, ce qui ne l'empêche pas de poursuivre ses prédictions jusqu'en 1606 ! Leowitz stipule que la grande conjonction de 1583 sera la dernière en quarte aquatique achevant un cycle approximatif de 800 ans, correspondant aussi, approximativement, à la fin du VIe millénaire depuis une date supposée de la création du monde : "Car il est vray semblable, que ceste quatriesme Monarchie finira environ la fin de ce triangle aquatique [en mai 1583 i.e. le 3 mai à 20°11 des Poissons] (...) Car si telle conjonction de planettes ne fust significative de la fin du monde souz l'Empereur Charlemaigne, ce n'est pas à dire qu'elle ne le soit, quand elle adviendra l'an 1583 pour ce que du temps de cest Empereur, il n'y avoit encore [que] cinq mille ans accomplis, depuis le commencement du monde : & pour ce la fin dudict monde ne pouvoit estre." (ed. 1565, p.56-57).

Brind'Amour, qui excellait dans la compréhension des techniques de l'astrologie ancienne, a traduit le début de la prédiction pour 1583 d'après la version latine (ignorant l'existence des éditions françaises) sans pousser jusqu'au passage précédemment cité (1993, p.207) : sans doute par charité corporatiste envers un brillant précurseur. Leowitz figure en tête des citations dans son ouvrage, comme aussi, et pour des raisons inverses, dans celui de J. Dupèbe (1983).


133A Predictions des choses plus memorables qui sont à advenir depuis l'an 1564 jusqu'à l'an mil six cens & sept [1607],
prise [sic] tant des eclipses & grosses Ephemerides de Cyprian Leovitie, que des predictions de Samuel Syderocrate

S.l., 1565, in-8, 36 ff.
(BnF, Paris: V 21354 ⇒ copie Bibl. CURA ; ÖNB Wien: 72 Z 22 ; CAT Estrées, 1740, 8402-1 ; Bibliophile belge 5, 1848, p.109 ; Denis & al., 1857, p.527 ; Ernest Auger, 1861, p.6 ; CAT Pichon, 1898, n.2104 ; Francesco Maiello, 1996, p.265, etc.)

Composition :
- Titre (p.1)
- Au lecteur : "Si le Ciel ... s'il te plaist" (p.2-4)
- Exposition des choses advenues 1560-1563 (p.5-34), lettrine L p.5 ("Toutes lesquelles choses conviennent de poinct en poinct avec la prognostiquation astrologique que j'ay faicte il y a bien huict ans en mon livre des eclipses [Eclipsium omnium] pour les années 1564, 1565 & pour le premier semestre de l'an 1566.", p.21)
- Prédictions 1564-1606 dont la doriphorie de 1583 et l'éclipse solaire de 1606 (p.35-71), petit fleuron p.71

Predictions des choses plus memorables, 1565, 133A Predictions des choses plus memorables, 1565, 133B Prognosticon und Weyssagung der fürnemsten dingen


133B Predictions des choses plus memorables qui sont à advenir depuis l'an 1564 jusqu'à l'an mil six cens & sept [1607],
prise [sic] tant des eclipses & grosses Ephemerides de Cyprian Leovitie, que des predictions de Samuel Syderocrate
S.l., 1565, in-8, 36 ff.
(Bayerische SB, München: Astr. P 82 b.1 ⇒ copie Google)
⇒ Édition différente de la précédente : disposition au titre, lettrine différente page 5, pas de fleuron à la dernière page, foliotation différente.


133C Predictions pour trantesept ans, des choses plus memorables, qui sont à advenir depuis l'an mil cinq cens soixante & dix [1570], jusques à l'an mil six cens sept [1607],
extraictes des Eclipses & grosses Ephemerides de Cyprian Leovitie, excellent Astrologue
Lyon, Benoist Rigaud, impr. François Durelle, 1570, in-16, 113 pp.
(CAT Costa de Beauregard, 1868, n.394 ; Baudrier 3, 1897, p.270 ; exemplaire Ruzo: 641 ⇒ CAT Ruzo-Swann, Avril 2007, n.93, vendu 1020 $ ⇒ Maison Nostradamus, Salon)
⇒ relié à un texte de Nostradamus le Jeune (p.68-113) ; vignettes A et C des deux livres de Prophéties dans l'édition X de Benoist Rigaud (cf. CN 39)

Predictions pour trantesept ans, 1570, Rigaud


133D Predictions pour trente cinq ans, des choses plus memorables qui sont à advenir depuis l'an 1574, jusques à l'an mil six cent sept [1607],
extraictes des Eclipses & grosses Ephemerides de Cyprian Leovitie, excellent Astrologue

Lyon, Benoist Rigaud, 1574, in-8, 16 ff.
(BM Besançon Res 208501 ; Bayerische SB, München: Astr. P 82copie Google ; Baudrier 3, p.312)

Composition :
- Titre (A1r) vignette
- blanc (A1v)
- Dédicace au cardinal Charles de Lorraine, décédé en décembre 1574 (A2r-v) lettrine C1 en A2r (cf. CN 39)
- Prédictions 1573-1606 (A3r-D1r) lettrine et bandeau en A3r
- Dissertation "De l'utilité de l'Astrologie" + dédicace au lecteur amplifiée (D1r-D3v)
- Calendrier des 28 jours heureux de l'année et des 28 jours périlleux (D3v-D4v)

Predictions pour trente cinq ans, 1574, Rigaud, 133D Predictions des choses plus memorables, 1574, Rigaud, 133E


Nostradamus le Jeune
133E Predictions des choses plus memorables, qui sont à advenir, depuis ceste presente annee, jusques à l'an mille cinq cens quatre vingtz & cinq [1585]. Où sont pronostiquees choses merveilleuses & de grande consideration, suivant la Planette qui gouverne chacune annee, prinse tant des Eclipses du Soleil & de la Lune, que du livre merveilleux de Ciprian Leovitie, Samuel Syderocrate, C. du Garnier, Broussart & autres
Lesquelles ont esté en grande diligence mises en lumiere par M. Michel de Nostradamus, le jeune, Docteur en Medecine
Lyon, Benoist Rigaud, 1574, in-8, 15 ff.
(Bayerische SB, München: Astr. P 82 b.2 ⇒ copie Google ; CAT Coste, 1854, n.1745, p.260 ; Baudrier 3, p.312 ; Chomarat 1971, p.30 ; Chomarat 1989, n.130 ; Benazra 1990, p.106)

Composition :
- Titre (A1r) vignette (double-bras, sphère, soleil, lune, six étoiles-planètes)
- blanc (A1v)
- Prédictions 1572-1585 (A2r-D2v) bandeau et lettrine en A3r
- Prédiction dite "de Magdebourg" (D2v-D3r) : avènement d'un empereur français Charles qui réformera l'Église [en 1585 ?], puis de l'Antéchrist [en 1606-1607 ?]
- blanc (D3v)

⇒ Au texte de l'édition précédente, s'ajoutent des postdictions pour l'année 1572 (A2v) : "En l'Eglise sera un nouveau Pape" (Grégoire XIII élu le 13 mai 1572), "mortalité sur les femmes & petis enfans, mesme une Dame Royne en sera attaincte" (Jeanne d'Albret, reine de Navarre, décédée le 9 juin), "Grans & riches mariages se feront entre les Princes & Seigneurs, mesmes de Royalle lignee" (mariage le 18 août 1572 de Marguerite de Valois avec Henri de Navarre, le futur Henri IV), etc.


Nostradamus le Jeune

133F Predictions pour vingt ans, continuant d'An en An, jusques en l'an mil cinq cens quatre vingtz trois [1583]
Par lesquelles sont predites choses merveilleuses, & de grande consideration, selon le Seigneur & dominateur de l'Année. Extraictes de divers aucteurs, trouvée en la Biblioteque de nostre defunct dernier decedé, (que Dieu absoule) [sic] Maistre Michel de nostre Dame

A la supplication de plusieurs, ont esté à tresgrand' diligence reveues & mises en lumiere par Mi. de Nostradamus le Ieune
Rouen, Pierre Hubault, in fine 1569, in-8, 16 ff.
(British Library, London : 8610.a.28(1), cote catalogue de 1924 = C.133.b.22(1) ⇒ copie M. Gregorio ; Jahn 1904, p.1989 ; Chomarat 1989, n.109 ; Benazra 1990, p.92 ; CAT Ruzo-Swann, Avril 2007, lot 19)

Composition :
- Titre (A1r) avec vignette (portrait attribué à Nostradamus le Jeune avec devise "Quid altius astris" au frontispice)
- blason 3 fleurs de lys, armes du duc d'Alençon (A1v)
- dédicace à François d'Alençon (A2r-A4v) blason en A2r
- Prédictions 1564-1583 (A4v-D3v) avec vignette en D3v
- blanc (D4r)
- portrait (D4v)

⇒ Édition bâclée ("absoule" pour "absolve" au titre) d'un faiseur de pronostications, cherchant à prendre la relève de Nostradamus. Il semble que l'imposteur ait oeuvré sous la protection de "Monsieur", le duc d'Alençon, aux projets politiques démesurés. Autres éditions :
133G Rouen, Pierre Brenouzer, 1568, in-8, 16 ff. ("vint ans" au titre ; BnF Paris: Res p V 715(1) ; Chomarat 1989, n.107 ; Benazra 1990, p.90)
133H Paris, Guillaume de Nyverd, S.d. ["1567"], in-12, 22 ff. (Rossiiskaya Natsionalnaya Biblioteka, Saint-Pétersbourg: 36.57.7.35 ; Aix Méjanes: Rec D 416 (5) ; La Croix du Maine 1584, p.330 ; Buget 1861, p.659 ; Chomarat 1989, n.86 (attribué à Nostradamus !) ; Benazra 1990, p.81 ; Crouzet 1990 ; 2005, p.685)
133J Toulouse, Arnaud et Jacques Colomiès frères, 1569, in-8, 5 ff. [?] (Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, T. 5 (1841-1847), Toulouse, Imprimerie de Bonnal et Gibrac, 1847, p.139, n.1569 ; édition introuvable)

Predictions pour vingt ans, Hubault Predictions pour vint ans, Brenouzer


Nostradamus le Jeune
133K Predictions des choses plus memorables qui sont à advenir, depuis cette presente Année, jusques à l'An mil cinq cens quatre vingt & cinq [1585]. Ou sont pronostiquées choses merveilleuses & de grande consideration, suyvant la planette qui gouverne chacune Annee, prinse tant des Eclipses du soleil & de la Lune, que du livre merveilleux de Cyprian Leovitie, Samuel Syderocrate, C. du Garnier, Broussart & autres
Lesquelles ont esté en grande diligence mise [sic] en lumiere par M. Michel de Nostradamus le Ieune, Docteur en medecine
Troyes, Claude Garnier dict Saupiquet, [ca. 1573], in-8, 16 ff.
(BnF, Paris: Res R 2563 ⇒ copie M. Gregorio ; Notes and Queries, 4.6, 1870 ; Leroy 1972, p.132 ; Chomarat 1989, n.112 ; Benazra 1990, p.97)

Composition :
- Titre (A1r) vignette (senestrochère)
- Portrait attribué à Nostradamus le Jeune, et texte du quatrain I 1 (A1v)
- Prédictions 1572-1585 (A2r-D3r) avec signature en D3r
(sur le choix de la date de 1585, cf. la lettre à Henry II in Propheties, éds. Benoist Rigaud, p.5)
- Prédiction dite "de Magdebourg" (D3v-D4r)

Predictions des choses plus memorables, Saupiquet, signature

⇒ Cette édition contient le portrait et la signature de l'imposteur, le texte du quatrain I 1 (pris dans l'édition de 1555 (?) avec proferer au vers 4, contrairement aux éditions ultérieures (1557, 1568, etc.), mais "reposé" pour "repousé" au vers 2), et à la fin des présages pour 1573, un ajout ne figurant pas dans l'édition Rigaud après "merveilleux effectz" : "tributz & tailles se leveront, impositions nouvelles & gabelles se feront sur le commun, un grand Seigneur entreprendra de grands voyages & expeditions bien loing, plusieurs accidens seront sur les villes maritimes & aquatiques contrarietez entre Capitaines & soldatz." (A4r)
⇒ Au texte compilé par Eisenmenger s'ajoutent les postdictions pour l'année 1572 (A2v) : "Il sera un nouveau Pape" (Grégoire XIII élu le 13 mai 1572), "mortalité sur les femmes & petits enfans, mesmes une Dame Royne en sera attaincte" (Jeanne d'Albret, reine de Navarre, décédée le 9 juin), "Grandz & riches mariages se feront entre les Princes & Seigneurs, mesme de Royalle lignée" (mariage le 18 août 1572 de Marguerite de Valois avec Henri de Navarre, le futur Henri IV), etc. (cf. l'édition Rigaud datée de 1574).

Predictions des choses plus memorables, Saupiquet, titre Predictions des choses plus memorables, 1565, SBM Predictions des choses plus memorables, Saupiquet, D3v-D4r


133Z On trouve encore au registre des "Predictions des choses plus memorables" une pièce de l'astrologue parisien Jean Petit, les Predictions pour cinq annees des choses plus memorables qui nous sont denoncées [sic] advenir par les revolutions [et] grandes conjonctions, des Planettes & Estoilles, commettes, & autres metheores. Ensembles [sic] les Eclipses solaires & lunaires, commenceant en l'an 1617 & finissant en l'an 1621" (Paris, Pierre Ménier, "Imprimeur & portier de la porte Sainct Victor", [1616], 20 ff., exemplaire de la BM de Lyon). Il a été imprimé au moins deux éditions de ce texte.

Un quatrain à l'imitation de ceux de Nostradamus introduit les présages pour chacune des années étudiées. Ainsi pour 1617 :
Fidel conseil tout en paix pour un temps / Du veuf resté mariage se brasse / Dont pleurs seront, prisonniers en grace / Brigans pervers volleront les marchands.

Aux années 1618, 1619 et 1621, l'astrologue abandonne les décasyllabes pour des alexandrins. L'imprimeur du texte, Pierre II Ménier, est le fils du premier Pierre (comme je l'ai montré au CN 65), tous deux imprimeurs d'éditions tronquées des Prophéties. On notera en E3v une vignette reprise d'une autre édition tronquée des Prophéties, celle figurant au frontispice du texte imprimé pour le libraire Sylvestre Moreau en 1603 (cf. CN 85).


II. La pronostication générale du cercle solaire

Ce sont des prédictions en principe perpétuelles, pour 28 années (cycle ou "cercle" solaire), fondées sur le système des lettres dominicales, avec attribution pour chaque année d'une ou deux planètes, selon le système astrologique de la semaine planétaire (lundi Lune, mardi Mars, mercredi Mercure, jeudi Jupiter, etc.). Certaines de ces éditions reprennent au frontispice une vignette regravée, auparavant utilisée par les imprimeurs de Nostradamus (cf. CN 55). Plusieurs auteurs d'almanachs ont imprimé leurs pronostications annuelles sous cette forme. C'est au tour d'un autre imposteur, Crespin dit Archidamus, gravitant comme son acolyte Nostradamus le Jeune dans l'entourage de François d'Alençon, le frère des rois Charles IX et Henry III, de s'emparer du texte pseudo-prophétique sous couleur nostradamique. Une dizaine d'éditions me sont connues :

Jean d'ONGOYS
133L Pronostication generale dicte circle solaire, extraicte des anciens philosophes ...
Rouen, Georges l'Oyselet, 1571

Jean d'ONGOYS
133M Prognostication generale dicte circle solaire ...
Rouen, Robert Follye, 1572, in-8
⇒ vignette nostradamique sphère/compas
(BnF: 8° V piece 13081 ; Maiello 1996, p.265)

Jean d'ONGOYS et Georges QUIRINI
133N Pronostication generalle du circle solaire, pour vingthuict ans, extraicte des anciens Philosophes ...
Paris, Antoine Houïc, 1573, in-8, 20 ff. (privilège daté du 12 sept 1571)
⇒ revue et augmentée par "George Quirini Allement", et dédiée à la princesse "Isabel d'Austriche, Royne de France" le 4 décembre 1571
⇒ vignette nostradamique sphère/compas
(CAT Leber, 1839, n.1233 ; CAT Coste, 1854, n.1746 ; Demerson, 1986, p.99 ; BM Lyon: 315.922 ⇒ copie Gallica)

Pronostication generalle du circle solaire, 1573

Jean d'ONGOYS et Georges QUIRINI
133P Pronostication generalle du circle solaire, pour vingthuict ans, extraicte des anciens Philosophes ...
Paris, Antoine Houïc, 1574, in-8
⇒ réimpression du texte précédent
(CAT Coste, 1854, n.1746 ; BnF: Res pV 333)

Antoine CRESPIN Archidamus
133Q Pronostication generale du ciecle [sic] Soleire qui se faict en XXVIII ans ...
Lyon, Jean Patrasson, ca. 1575 ?, in-8, 20 ff.
⇒ avertissement daté du 17 juin 1572 (antidaté ?)
(Cioranescu 1, 1959, n.7138 ; BnF: V 21366)

Jean de SEVILLE dit LE SOUCY (professeur de lettres et d'astrologie à Rouen)
133R Prognostication generale du circle solaire pour vingthuict ans, extraicte des anciens philosophes ...
Rouen, Pierre Courant, 1588, in-8
⇒ revue et augmentée par Georges Quirini
(CAT Baron, 1788, n.4318 ; BL London: C.133.b.22.(2))

Jean QUERBERUS [Cosme RUGGIERI]
133S La Grande Pronostication generale du cercle solaire de vingt huict ans en vingt huict ans ...
Troyes, Jean Oudot, [1596], in-8
(CAT Cigongne, 1861, n.293C ; BnF Res pV 189)

Anonyme (Jean QUERBERUS ?)
133T La Grande Prognostication generale du Cercle Solaire, de vingt huict ans, en vingt huict ans reformee ...
Paris, Pierre Ménier, 1597, in-8, 16 ff.
⇒ vignette nostradamique sphère/compas
(CAT Fioupou, 1884, n.30 ; Berlin SB: Mz 22450 ; copie Bibl. CURA)

Antoine CRESPIN Archidamus
133V Pronostication generale du ciecle [sic] Soleire qui se faict en XXVIII ans ...
Lyon, Jean Patrasson, 1604, in-8, 24 ff.
(Bodleian Library: Broxb. 44.2 ; copie Bibl. CURA)

Jean de NELAC
133X La Grande pronostication generale du circle solaire, de vingt huict ans en vingt huict ans ...
Paris, Pierre Ménier, "portier de la porte Sainct Victor", 1615, in-8
⇒ "reveues et augmentées de nouveau par I. de Nelac"
(CAT Luzarche, 1868, n.1385 ; B Mably, Bordeaux: A 5340(10) selon le CATAF, CURA, 2001)

133Y La Grande pronostication generale du circle solaire, de vingt huict ans en vingt huict ans ...
Troyes, Veuve Jean du Ruau, s.d. (portrait de Noël Léon Morgard)
(Halbronn, 1999 ; 2002, p.227 ; BM Carpentras)
 

Retour à l'index
Bibliographie
Retour Nostradamica
Accueil CURA
 
Patrice Guinard: Prédictions des Choses mémorables
et Pronostication du Cercle solaire

http://cura.free.fr/dico6advpl/1011cn133pmp.html
26-11-2010 ; updated 19-02-2019
© 2010-2019 Patrice Guinard