CORPUS NOSTRADAMUS 137 -- par Patrice Guinard

Les publications de l'année 1560 pour l'an 1561
 

Le temps aura ravagé les écrits du prophète saint-rémois. Des sept textes mentionnés dans cette étude, trois sont des faux ; le quatrième, mis au nom d'un prétendu disciple de Nostradamus, a été publié peut-être avant même la parution de l'original ; le cinquième est introuvable (une pronostication lyonnaise, mentionnée en catalogue mais inconnue des spécialistes jusqu'à ce jour) ; et le septième est une traduction latine tout aussi inconnue des nostradamistes et que j'ai découverte à la BSB de Munich en 2014. Il ne subsiste du premier que des fragments : des défets de l'Almanach parisien pour l'an 1561, dédié à Marguerite de Valois, ont été découverts en 1984 par Albert Labarre, directeur de l'atelier de restauration de la BNF, et envoyés à Nicolas Petit, alors conservateur à Sainte-Geneviève, qui en rend compte par une note dans L'éphémère, l'occasionnel et le non-livre à la bibliothèque Sainte-Geneviève (XVe-XVIIIe siècles), ouvrage paru chez Klincksieck en 1997. Les passages conservés sont donc complétés depuis 2014 par la traduction latine de l'almanach, un document exceptionnel et unique au sein de la littérature nostradamienne, redécouvert donc trente ans exactement après les extraits de l'original. La traduction latine de l'almanach au manuscrit est précédée par celle de la pronostication, un texte totalement inconnu en toute autre langue, dédié à Renée de Valois, une nouvelle dédicataire des opuscules nostradamiens, à ce titre encore inconnue de Ruzo, de Brind'Amour, et de tous les autres.

Renée et Marguerite de France ou de Valois

Nostradamus aura dédié ses opuscules pour l'an 1561 à deux femmes, Renée de Valois (1510-1574) et Marguerite de Valois (1523-1574), les seules filles survivantes des deux précédents rois de France : Louis XII et François Ier. Elles sont nées à 13 ans d'intervalle et toutes deux décédées la même année, en 1574, soit 13 ans après les opuscules de 1561, et à 3 jours et 3 mois d'intervalle, le 12 juin pour la plus âgée à l'entrée exacte du soleil en Cancer (qui marque le début de l'été), le 15 septembre au début de l'automne pour l'autre. Je rappelle que 13 et 3 sont (avec 22) deux des trois nombres testamentaires (CN 176), et suis convaincu que Nostradamus connaissait les dates exactes de leurs décès. Il est possible que la pronostication ait été dédiée à Renée de Valois 22 jours avant l'almanach dédié à Marguerite, soit le 30 mars 1560.


137A Almanach pour l'an 1561
Paris, Guillaume Le Noir, rue S. Iaques, à la Rose blanche couronnee, [1560]
in-16, 40 ff. (titre et calendrier en rouge et noir)
° Paris, Ste Gen.: Z 4° 1711 inv. 1721 res. (pièce 10)
° fac-similé Catherine Amadou, 1992, p.434-454

- Chavigny, Recueil, 1589, pp.212-244
- Amadou, Nuées et intelligences (mars 1989), p.55
- Amadou, L'Autre Monde, 117 (avril 1989)
- Benazra, 1990, p.42
- Amadou, 1992, p.431 sq.
- Petit, 1997, notice 21, pp.98-99


L'exemplaire incomplet de la bibliothèque Sainte-Geneviève (29 fragments issus d'au moins deux exemplaires de l'almanach) proviennent du démontage de la reliure d'un sacramentaire latin (SteG: 8° BB 1241 inv. 1414 bis FA). Le cas n'est pas isolé (cf. La prenostication de Louvain pour l'an 1497 de Gaspard Laet, conservée à Orléans et retrouvée dans les plats de la reliure d'un ouvrage du XVIe siècle. La reconstitution de l'almanach a été établie par Catherine Amadou, avec quatre inversions de pages (fin avril - début mai) : "39" pour 49, "40" pour 50, "49" pour 51, "50" pour 52. Ma restructuration est conforme à la succession des présages donnée par Chavigny dans son Recueil. La principale difficulté consistait à refolioter la marque "D i", fautive ou effacée, en "D ii". L'organisation d'ensemble de l'almanach est similaire à celle de l'almanach Le Noir pour l'année précédente (cf. CN 95).

Almanach pour l'an 1561, Lenoir Almanach pour l'an 1561, Lenoir Almanach pour l'an 1561, Lenoir
Almanach pour l'an 1561, Lenoir


Le texte à dédié à la duchesse de Savoie Marguerite de Valois, la seule survivante des enfants de François Ier. La date de la dédicace est rabotée dans les défets, mais datée du 21 avril 1560 dans la traduction manuscrite latine (cf. infra). Le faciebat est daté du 23 avril 1560 (f. E7r). La permission, accordée au libraire Lenoir (et seulement pour ce présent almanach), est datée du 24 octobre 1560. Marguerite de Valois (1523-1574) séjourne à Salon en décembre 1559 avec son époux Emmanuel-Philibert. Elle y rencontre Nostradamus. Le couple ducal quitte Salon courant janvier. Nostradamus commence alors, début février 1560, la rédaction de son almanach qu'il dédie à la soeur du roi Henri II, décédé depuis un an.

Huit des quatrains de l'almanach ont été commentés par Chavigny dans son Janus. Ceux pour février, septembre, novembre et décembre sont connus, sous une forme corrompue, par les éditions parisiennes datées de 1561 dont le texte est repris dans les éditions ligueuses de 1588-89 (cf. CN 65). Le quatrain pour janvier est dévoilé à l'état fragmentaire dans les restes de Sainte-Geneviève : à comparer avec la version complète qu'en donne Chavigny, arrangée à son goût dans son Recueil de 1589. Nostradamus fait précéder ses présages en prose pour le mois de janvier par la formule carpet citius aliquis quam imitabitur (Il est plus aisé de blâmer que d'imiter), prise dans les Adages grecs commentés par Érasme (Adagia, II 2.84). Et effectivement les faussaires parisiens de l'almanach Regnault pour l'année 1561 (cf. infra), s'avèreront incapables de fabriquer des quatrains à l'imitation de ceux de Nostradamus !

Composition de l'almanach :
- A1r : page de titre avec quatrain
- A1v : fêtes mobiles (an 5528 ? de la création = 1561)
- A2r-B1v : calendrier avec quatrains mensuels (16 pages)
- B2r-B5r : préface à Marguerite de Valois, duchesse de Savoie (7 pages)
- B5v-E7r : "prédictions" mensuelles (52 pages ; lettrine L en B5v ;
dates internes : 14 Fevrier 1560 en C3r et 7 Avril 1560 en D8v)
[B5v-D1r : janvier à avril, 24 pages ; D1v-E2r : mai à août, 18 pages ;
E2v-E7r : septembre à décembre, 10 pages en plus petits caractères]
- E7v : foires de Lyon et de Paris
- E8r : extrait du privilège (24 oct. 1560)
- E8v : courte dédicace en latin à la même Marguerite

L


Transcription des formules calendaires (courts présages journaliers)

Il nous reste à peu près un tiers des présages calendaires pour l'année 1561. Janvier est presque complet ; de Février ne subsitent que quelques mots ; Avril et Juin sont complets aux deux tiers ; il reste plus de la moitié des présages de Mai et presque la moitié de ceux de Novembre ; Décembre est complet ; il ne reste rien de Mars, Juillet, Août, Septembre et Octobre.

JANVIER
1. (PL) à 5 heu. 51 m. ap.
2. Pluye. Grand froid.
3. Ad Regulum confeder.
4. Par feu d'extinction
5. De retour mal. pluye
6. Temps inconstant.
7. Vnis de sunis, grans ac.
8. (DQ) à 10 heu. ap. midy
9. Froid sec, mal temps
10. Impudence. Facti(ons) bel(liques)
11. Gelee forte, aproche
12. ruine, mort de regret
13. Froid sec. Division sans refuge.
14. Vents
15. (NL) à 6 heu. 33 min. a.
16. Pluye. froid, neige.
17. Nuict tresacerbe.
18. Arrivé trop tard.
19. Pluye longue.
20. Corporelle captivit(é)
21. Temps humide modéré
22. Triste ce...
23. (PQ) à 4 h...
24. Conjon(ction)...
25. Mariage...
26. Tristi foe...
27. Pluye, gl...
28. Sera ser...
29. Apuy di...
30. Nubileu...
31. (PL) à 8 heu...

FEVRIER
1. Frais...
2. Trouvé...
3. Froit s...
4. Par ma...
5. Temps n...
6. Langues...
7. (DQ) à 5 h...
8. Glas, f...
9. Festin p...
10. Malad...
11. Vent noi...

AVRIL
2. Edict non content
3. Brouil. Le fol devient sage.
4. Temps demy hyver.
5. Garde Denys.
6. (DQ) à 6 heu. apres midy
7. Pluye longue.
8. Quelque peu devant
9. Proferee mort.
10. Qu'il y eut peuple
11. Calomnie sourde
12. Bon temps
13. Desesperé resveur.
14. (NL) à 4 heu. 9 mi. ap.
15. Temps de moderation
16. O malheureux presc(ript)
17. Temps moderé.
18. Par presc. ville trahie
19. Corde traditoze.
20. Vnis desunis.
21. Pluye, tempeste, gresle.
---------------------------
30. Minister ignis urens.
MAI
1. Conjunction inaugura.
2. Ne voyage Roy
3. Brouillas, pluye longue
4. Martiaux accordez
5. A l'aigle vol. le grand
6. (DQ) à 7 h. devant midy
7. Sedition consiliaire
8. Chauld, Bon temps
9. De toutes pars
10. Decret par religion
11. Par mesme fait meu.
12. Frayeur tumultuante
13.
14.
15.
16.
17.
18.
19.
20.
21.
22. (PQ) à 6 h. d...
23. Moderé, fro...
24. Changement...
25. Ardeur ent...
26. Fera serre...
27. Temps froid...
28. (PL) à 9 heu. ...
29. Oeuvre de...
30. Nouvelle i...
31. Le bien ven...

JUIN
1. Deux ma...
2. Pluye, tonn(erre)...
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12. (NL) à 10 heu. 25 m. ap.
13. Les mains battu.
14. pour recompense.
15. Pluye, ardeur
16. Sera ou pretendra
17. Par char & her. tout changé.
18. Grande inflam(mation)
19. Tombé en bas
20. (PQ) à 9 h. devant midy
21. Froid sec. De qui ravi
22. Non mors inopinata
23. Vn peu frais
24. Recours aux deux
25. Petit naufrage
26. Froid, temps divers
27. (PL) à 4 heu. 21 min. d.
28. Nay & trouvé
29. Pluye impetueuse
30. A la II(e) veue du soleil

NOVEMBRE
12. Ne sauront.
13. De peur eu...
14. (PQ) à 2 h. de
15. O la Royal(e)...
16. Bon temps...
17. Scilla de re(tour).
18. Receu de g...
19. Bon temps.
20. Naufrages...
21. (PL) à 12 h. 19...
22. Humide.
23. Sera à dem(y)...
24. Delaissé po...
25. Grande vo...
26. Brouillas.
27. Inhumain...
28. Fureur du...
29. Peuple an...
30. (DQ) à 2 heu...

DECEMBRE
1. Froid sec.
2. Folz abuse(z).
3. Ne si ne là ny l'un ny l'autre
4. ---
5. Quel grandiss. conspir(ation)
6. (NL) à 8 h. 30 min. apr.
7. Quelque fusci. ambi.
8. Vulcan precipité.
9. Du haut en bas.
10. Pluye.
11. Entreprise descour.
12. Don Royal.
13. (PQ) à 5 heu. apr. midy.
14. Nouvelles de loing(tain) pays.
15. Pluye.
16. Ne se pourra faire.
17. Mutination grande.
18. Doux.
19. Le poignard envoyé.
20. L'Elephant grand tué
21. (PL) à 7 h. 25 min. apr.
22. Pluye.
23. Ne pouvoir à un.
24. De plusieurs sera.
25. Moderé.
26. La fin bonne aggrea(ble)
27. Brouillas.
28. Don d'amytié.
29. (DQ) à 4 h. apres midy.
30. Verglas.
31. Neiges.


Reconstitution partielle de l'épître dédicatoire à Marguerite de Savoie (inédite)

Cette épître dont manque le début et le titre dédicatoire, sert aussi de prédiction générale pour l'année à venir. Nostradamus n'oublie pas de s'intéresser au pays de Savoie qui "sera en supreme joye, allegresse, & resjouissance, & seront la plus part esmeuz en quelque gloire d'honneur & abondante superbe, bien servant leur Prince & Princesse". Le texte est celui de l'almanach, avec entre chevrons les compléments donnés par Chavigny, et entre parenthèses les passages manquants parfois complétés par ma lecture. Le titre dédicatoire est suivi d'une sentence grecque, qui a été traduite en latin et commentée en français par Chavigny dans son Recueil.

Ἐλπὶς καὶ σύ, Τύχη, μέγα χαίρετε. τὸν λιμέν’ εὗρον.
Οὐδέν ἐμοὶ χ’ ὑμῖη, παίζετε τοὺς μέτ’ ἐμέ


Anthologie Grecque, dite Palatine, IX 49 (éd. Friedrich Jacobs, vol. 2, 1814, p.20 ; trad. Félix Dehèque, Paris, Hachette, 1863, vol. 1, n.49 p.251). L'épitaphe grecque anonyme était connue de Nostradamus, mais qui vivant, défie le temps et le destin : "Espérance, et toi, Fortune, adieu pour toujours : j'ai trouvé le port. Plus rien de commun entre vous et moi ; allez-vous-en faire d'autres dupes." Chavigny note en marge la version latine et ajoute : "Les calomniateurs enfin se tairont (devant?) la verité de ses Presages."

Chavigny, Recueil, épitaphe grecque

(...)
par les autres plus principaux monarques de l'univers, mesme de la Chrestienté seront en une
perpetuelle paix, amour, union, concorde & parfaicte tranquillité d'eux : mais à cause des effectz
des Eclipses precedens qui se viendront à estendre par tout le long de ceste annee, demonstre pour
estre equinoctiaux, que pour le faict de la Religion, & de la foy seront de plus grands evenementz
que furent jamais depuis que la diversité des sectes, & des dogmes sont esté dressees, & partant
des lieux du monde qu'il en sera un cas espoventable & merveilleux, & non tant seulement entre les [B2r]

<Chrestiens, mais aussi aux regions de l'Afrique & partie de l'Asie entre les Mahumetans. Vray est
que pour la constitution de l'année quelque accord s'arrestera, dont la plus part se trouvera pacifiée,
& tels evenemens en partie suffoquez & esteins. Venus au milieu du ciel, qui avec le Soleil prendra
la domination de l'année, vient à signifier qu'au moyen de quelque grand Roy, & grande Roine ou
Princesse quelque supreme bien adviendra avant que l'année se paracheve, que sera la totale pacification
de la Chrestienté.> (Mars par son inflammation & ar)deur effrenee, viendra secretement & manifestement
à susciter ires, proces, debas, noises, courroux divisions, discordes, & fera semer mille nouvelletez,
mensonges infinies, menteries qui se trouveront & mettront à l'avant pour mettre les plus puissants
en discorde avec la commune plebe, & les plus infimes, pour la debonnaireté des susdits, la plus part
de sa fureur sera refrenee, tant par la vertu divine premierement, que pour l'instinction des astres qui
ainsi le demonstrent, presageant aussi que par moyen de la paix, tranquilité & concorde des plus grands, [B2v]

n'aistre une trescruelle & plus que <mortelle guer>re & une rebellion si effrenee qu'on <ne sçaura en>
quelz termes seront constituez <les humains & se>ra heureux celuy quel qui soit, <que sera trouvé>
exempt des troubles, facheries, n(oises) <& calomi>tez, & puis que Mars par sa me(...) <susci>tera
en plusieurs lieux presqu'(autant de) <maux> pestilens, & ne sera gueres des re<gions qui ne soyent>
attaintes de peste, de laquelle <mourra peuple in>fini, & de ceux par la constituti(on) (...)
& calamité, qui au paravant l'au<ront souhaitee sçau>ront mieux que c'est, & des plus <grands en se>
ront de ses plus proches abando<nnez> (...)
(a)bondace & sterilité du temps, du (...)
plus part demonstre une grandis(sime) (...)
les Orientaux & Meridionaux, & (...)
par le trine aspect de Venus, à (...)
enorme lesion aux fleurs, par c(...)
gelee, pour le signe fixe, qui est (...)
promettant d'huile abondance, d(...)
tresbelle apparence, mais puis a(...)
se inclemence de temps, par gresle, (...)
vez, à la fleur gelee courante, ma(...)
copiosité de tout, mesmes par to(...)
femmes & par moyen d'icelle <quelque sublimité> de bien avenir, Dieu preserve le<s jeunes Princes>
qu'ils auront à souffrir par la ma<uvaise qualité du> temps, & quelques uns des grands (...)
pericliter, par la France cecy n'ap(...) [B3r]

(...) de l'Italie, d'Espagne et Pro-
<vence, Languedoc>, & de la Guienne, passant par
<Daulphiné icel>le pestifere contagion n'y passe
<point, ains les menaça>nt de l'an 1562 & 1563. Car
(...) dans icelles regions susdictes se-
(ront ...) de fureur, & rage, & de fort gran-
(des ...) trestous à l'entree de l'annee unis
(...)ain plasinateur, qu'il nous face
(... au m)oyen de sa divine providence nous
(...ons) la pestilente contagion: Car
<d'autres tumultes>, rebellions, seditions barbares
<& esmot>ions pires que bestiales s'esmou<vront, qui ne ser>ont sans ce qu'il ne s'ensuyvent
<de grands maux>: quelqu'un en la puissance Hie<rarchique transmi>grera de ce siecle en l'autre,
de<quoy en sera a>pres guerre plus grande qu'au pa<ravant, & à l'opp>osite par plusieurs en sortira une
<grande pacifi>cation de peu de duree, les con<jurations, machi>nations, & nouvelles stratage<mes pour decevoir.>
Par mort plusieurs se trouver<ont deceus. (La c)onstitution sommaire de l'annee
(mon)stre les mouches à miel de per(...) <tumu>lte grand par les ecclesiastiques,
(...) triplement pestilente, par d'autres
(...abon)dance de pluyes, & abondance de
(...)s femmes de santé heureuses & fe-
(ront...) es pericliter & eschaper, de tout
(...) mourra quelque grand de la Mo<narchie.
Le grain> se corrompra, & sera abondance [B3v]

de locustes par la hierarchie. La sainteté de nostre saint pere le Pape Pius 4 de ce nom, je treuve
par le jour de son election, & par le jour & heure du siege, qu'il demeurera longuement en son
siege, en toute felice & heureuse prosperité, aymé d’un chacun, mesme de tous les bons, & rendra le
Senat & peuple Romain sain, sauve, libre & en tranquille pacification, & par sa sainteté la Chrestienté
sera reunie & mise en sa parfaite tranquilité. Et natus ad eternitatem Rom(ani) nominis, & combien
qu'aucuns des supputateurs astronomiques ayent supputé que cancer erat ascendens in hora & die electionis,
[le Cancer était à l'ascendant en heure et jour d'élection]
qui manifestoit un souverain thresor en l'Eglise Romaine, si est ce, que par mes calculations,
je trouvois Capricornus, & aussi est il, designant principium sine fine, ce qui est vray, aussi avant
son election par le jour de la S. Martin je trouvois. Et quand au regne de France, il sera en supreme
& sublime prosperité, non sans grandissime tumulte, factions, conjurations, rebellions, machinations
& autres, qui n'est besoin de manifester & pour cause, mais qui s'aymera se gardera avec
le vouloir de Dieu, ledit regne sera abondant, & (fertile?) de toutes choses de ce monde de tous
vi(...) exempt de simultes, dissimulations & pe(...) uasions qui seront grades. Le pays d'Ita<lie
sera ...> pacifique, tranquille, abondant & alie<né de guerres: mais plusieurs de leurs regions maritimes seront as-> [B4r]

saillis mortellement par les Barbares devers la Cecile, Naples, sera grande famine par vuydange
des grains, l'Espagne par la sedition des esclaves sera trahie, & par famine grandemet molestee en
la plus part, & ne sera exempte de tumulte pour la Foy, & la Religion, les Pira seront enflammees, les
fantasies seront grandes, les Alemaignes seront en leur franche volonté. Plusieurs des plus grans
ceste annee voyageront par plusieurs & divers pays de France, d'Italie & autres contrees et regnes
pour voir le monde, & de toutes nations tendront devers les Italies, pour voir la sainteté de nostre
saint pere le Pape. Le pays de Savoye sera en supreme joye, allegresse, & resjouissance, & seront
la plus part esmeuz en quelque gloire d'honneur & abondante superbe, bien servant leur Prince &
Princesse, seront constituez en gloire & honneur, convalescence, & grandissime contentement & sublimation
grande par victoire aux Barbares devers les pannons ungriques, par la constitution du temps
au plus proche. Le commencement de l'hyver sera attrempé, moderé, inconstant & pluvieux, le milieu
sera grandement nubileux, plein de neiges & gelees, la fin de celuy tendra à extresme froidure &
seicheresse, qui atteindra jusques au pr(intemps) la plus grande froideur & constitution g(...)
viendra à estendre jusques à l'equinoxe (...) [B4v]

(en)flammé & plus que bruslant, que par l'ardeur du Soleil se mettra le feu en plusieurs endroitz, que lon le
attribuera par mains humaines: mais la plus part par l'ardeur celeste, & par tonnerres & fulgurations.
L'automne sera plus que glacial, & plein de neiges, & encores plus maladif qu'il n'a esté de
long temps, de maladies pestilentes & dissinteries mal aux yeux, & plusieurs maux pestilents, par les
arbres abondance de tous fruictz. Quelque grandissime Seigneur mourir, rareté de vinee en l'air.
Et si onques fut annee abondante de gresle, ceste annee le sera, & les bons vents ne respireront gueres,
& sur tout, qui est de craindre, c'est tremblement de terre, qui sera devers les Orientaux, Meridionaux,
ensemble l'estoille crinite, qui fera ce tremblement de terre, s'estendra jusques icy, &
non sans grande expedition de gens de guerre, qui sera faite guide de beaucoup de maux. Pour
ne faire par trop longue narration de l'annee calamiteuse, qui s'apreste par les plus petitz, Ie
feray fin Madame, priant à Dieu l'Eternel qu'il vous doint santé, vie longue, parvenir en bonne
convalescence, & attaindre à ce que plus aspirez.
D(e Salon ...) [B5r]



pseudo-Nostradamus
137B Almanach pour l'An 1561
Paris, Barbe Regnault, rue sainct Iaques, à l'enseigne de l'Elephant, [1560]
in-16, 40 ff., 75 × 110 mm, vignette 56 × 39 mm (titre et calendrier en rouge et noir)
° Maison Nostradamus, Salon (exemplaire Ruzo: 451/1) ; copie ecorpus

- Ruzo, 1975 ; 1982, p.261 et p.340
- Chomarat, 1989, n.39 bis
- Benazra, 1990, p.44
- CAT Ruzo-Swann, Avril 2007, n.15 (vendu 6960 $)


Composition de l'almanach:
- A1r : page de titre (vignette à la croix de Lorraine : cf. CN 55)
- A1v : déclaration des fêtes mobiles (an 5528 de la création = 1561). Même présentation que dans l'almanach LeNoir, mais symboles des signes différents
- A2r-A8v : calendrier sans quatrains (14 pages)
- B1r-B4r : préface datée de Salon, le 13 août 1560 (7 pages)
- B4v-E7r : "prédictions" mensuelles. Pas de faciebat (54 pages)
- E7v-E8v : foires (3 pages)

La préface est adressée "A TRESILLVSTRE, Heroïque, & magnanime Seigneur, Monseigneur le Duc d'Operta, grand Gouverneur de la Mer de Levant", c'est-à-dire à un personnage imaginaire. L'amirauté des mers du Levant était confiée au gouverneur de Provence, à savoir Claude de Savoie, à qui Nostradamus avait dédié son almanach l'an précédent. L'almanach Regnault s'affiche comme une parodie des traités nostradamiens, mais à vocation didactique. En effet, la préface (inédite et dont je donne les premières lignes) est solidement bâtie par un littérateur dans un style démonstratif et théologiquement naïf, qui sent le faux à plein nez : "Monseigneur, l'homme sur toute Creature doit infiniment reverer & remercier la seule bonté de son Créateur, pour avoir esté faict vray simulachre, & Image de sa divinité, & du monde. Il est vray[e] image de Dieu par intelligence, & par action. L'homme quand bon luy semble, peut par intelligence sans bouger d'un lieu, passer tout le grand Ocean, & transverser les entrailles de la terre, & semblablement monter au ciel sans aisles. Il va, & revient avec les revolutions des Cieux, il ne crainct leur impetuosité ordinaire, ny l'ardeur du soleil, ny la have capacité de ce grand univers, ains passe outre, va penetrer les secrets de la divine majesté, etc., etc."

Almanach pour l'an 1561, Regnault Almanach pour l'an 1561, Regnault Almanach pour l'an 1561, Regnault

Cet almanach ne comporte pas de quatrains. Ceux-ci sont inclus dans l'édition Regnault des Prophéties, vraisemblablement imprimée au début de l'année 1561, avant Pâques (cf. CN 65). La distribution de cet almanach a dû se faire avant celle de l'almanach LeNoir. L'imprimeur parisien a reproduit et défiguré les présages d'almanachs antérieurs dont celui pour l'an 1560 paru chez Guillaume LeNoir l'année précédente. Ainsi : "Les nouvelles d'Italie ne seront pour rien esmeues : du grand aux imfimes complainctes" (Almanach Lenoir 1560, prédiction de janvier, f.B5v) devient "Les nouvelles d'Italie seront grandes vers les parties Septentrionalles & le Levant. La Germanie ne sera pour rien esmeue du grand, ô infirme complaincte." (Almanach Regnault 1561, prédiction de janvier, f.B4v). La transformation de la préposition /aux/ en adresse vocative /ô/ souligne l'intention satirique de l'imprimeur. Une attention particulière est portée aux données astronomiques absurdes de l'almanach, qui renchérissent sur les maladresses de Nostradamus. Ainsi, par exemple, pour la pleine lune du mois de mars : "Pleine lune le premier jour de Mars à neuf heures, cinquante deux minutes apres midy, à unze degrez de Leo sur le premier poinct de la ligne equictioniale [sic : pour "équinoxiale"]" (Almanach Regnault 1561, prédiction de mars, f.B8r). Le soleil étant à 21° des Poissons à cette date, la Pleine Lune peut difficilement advenir à 11° du Lion (mais plutôt à 21° de la Vierge, à 40° de la position annoncée), et pas plus sur la ligne équinoxiale (axe 0° Bélier - Balance).

Nostradamus répondra par un adage d'Érasme en introduction à sa prédiction de janvier dans le véritable almanach pour l'an 1561 : "Carpet citius aliquis quam imitabitur" [Il est plus facile de médire de quelqu'un que d'imiter son art]. La publication du faux avait précédé celle de l'authentique. Les almanachs de Nostradamus faisaient recette et s'écoulaient par dizaines de milliers chaque année. Le faux Regnault sera probablement traduit avant la fin de l'année 1560 à Londres. Le marché parisiano-londonien des faux almanachs nostradamiens, contrefaçons et collages, tendait à supplanter celui des publications authentiques.


pseudo-Nostradamus ?
137C An Almanacke for the yeare 1561
London, Thomas Hackett, [1560]

- Ames & Herbert, 1819, p.588
- Arber 1, 1875, p.152
- Bosanquet, 1917, n.F38, p.194
- Chomarat, 1989, n.40


La permission est accordée à Hackett le 30 "octobre" 1560 (i.e. plutôt novembre d'après l'ordre d'enregistrement). Il s'agit probablement d'une traduction (introuvable) de l'almanach Regnault. L'almanach est peut-être suivie d'une pronostication, non signalée au registre.


"disciple" de Nostradamus
137D Almanach pour l'An 1561
Composé par le disciple de M. Michel Nostradamus, Docteur en Medecine
An de grand neige.
Avec la computation du nombre & temps de toutes les Foyres celebrees par tout l'An ...

Paris, veufve N. Buffet, pres le College de Reims, [1561 ?], in-16, 24 ff. (titre rouge et noir)

- CAT Ruzo-Swann, Avril 2007, n.16 (vendu 3600 $)

Cet almanach, mis au nom d'un prétendu disciple de Nostradamus, reprend la vignette des Prophéties de l'édition dite de "Lyon", "Antoine du Rosne", "1557" [ca. 1560], exemplaire de Budapest (cf. CN 55 pour la vignette). Ces deux textes seraient contemporains (courant 1560 pour les Prophéties, et fin 1560 ou courant 1561 pour l'almanach). Je n'ai pas réussi à prendre connaissance de cette pièce importante, achetée par un collectionneur à la vente new-yorkaise de 2007.

Almanach pour l'an 1561, Buffet


137E Prognostication nouvelle pour l'an 1561
Lyon, Brotot, in-8

- Chavigny, Recueil, 1589, pp.244-268, nn.316-536
- CAT Du Fay, 1725, n.1350


Cette édition authentique, signalée en catalogue et inconnue des bibliographes, existe peut-être encore sur les étagères d'un collectionneur. Une partie de ces présages ont heureusement été sauvegardés par Chavigny dans sa compilation : "Et de vray aux plus grands Seigneurs adviendront dommages & occasions grandes de ceder & donner lieu au troublement, pour la plus que obscure obnubilosité du temps pire que celuy de Sylla & de Marius." (n.321) ; "Et estant le Soleil seigneur de l'année signifie que les gents & le peuple s'esleveront alencontre des plus Grands, qu'à la parfin seront surmontez de facherie par le commun populaire estans plusieurs villes & citez qui se rebelleront, & gagneront en aristocratie & democratie & le magistrat." (n.334), etc.


pseudo-Nostradamus ?
137F La prediction nouvelle et merveilleuse de l'an 1561
"Lyon" [Genève ?], s.d. [1561 ?]

- Chomarat, 1989, n.42 et p.246

Ce texte, probablement apocryphe, est signalé par Chomarat d'après les notes bibliographiques de Théophile Dufour sur le Catalogue des Archives de la Bourgeoisie de La Neuveville, près de Neuchâtel (BPU Genève: ms fr 3821-9, f.277).


Ajout 17.04.2014

137G Michaelis Nostradami Salonensis Prognosticon anni 1561 (titre du catalogue de Munich)
ms latin, Günzburg, 1561, in-4, 34 ff.
° Bayerische SB München: Clm 586

- Karl Halm, Georg von Laubmann & Wilhelm Meyer, Catalogus codicum latinorum Bibliothecae Regiae Monacensis, vol.1.1, München, 1892, n.586, p.158


Prognosticon 1561, p.4 Prognosticon 1561, p.18 Almanach 1561, p.20 Almanach 1561, p.23


Le manuscrit, provenant de la bibliothèque du Duc de Bavière, est référencé avant 1803 dans les collections de l'ancienne bibliothèque de la Cour électorale de Bavière (aujourd'hui BSB). Il s'agit d'une traduction latine de la Pronostication et de l'Almanach pour l'an 1561 par Augustinus Güntzer. Le texte est relié à une pronostication allemande : le Kalender auff das Jar MDLXI (Dilingen, 1560) de Jeremias Brotbeihel (parfois orthographié Brodtbeyhel : cf. DIAL). Le traducteur, Augustinus Güntzer, est à distinguer de son homonyme, un potier d'étain calviniste du XVIIe siècle, dont Monique Debus Kehr a récemment édité l'autobiographie (Paris, Champion, 2010 ; signum p.52).

Le titre de la Pronostication est donné dans le texte : De quatuor Annii 1561 partium dispositione Prognosticon in perpetuam rei memoriam, lequel traduit l'original français : Pronostication des choses de perpetuelle memoire sur la disposition des quatre parties de l'An Mil cinq cens soixante et un. Le titre exact au manuscrit se traduit par Pronostication des choses de perpétuelle mémoire de Michel Nostradamus médecin de Salon (de Pro)vence sur la disposition des quatre parties de l'An 1561, humblement dédiée à Madame Renée de Valois, Duchesse de Ferrare, unique fille (survivante) du Roi de France Louis XII. La formule "des choses de perpetuelle memoire", en latin "in perpetuam rei memoriam", sera reprise au titre de productions ultérieures parfois mises au nom de Nostradamus : les Predictions des choses plus memorables (à partir de ca. 1565, cf. CN 133) et les Pronostications dites perpétuelles (à partir de 1568, cf. CN 54).

Composition du manuscrit :
- n.p. titre : De quatuor Anni 1561 partium dispositione, Michaëlis Nostradami Physici, Prognosticon
- pp.1r-3r : préface d'Augustinus Güntzer, dédiée à Albert V de Bavière (1528-1579) et datée de Günzburg, mars 1561 (signum p.3r)
- p.3v blanc
- pp.4r-8v : titre de la Pronostication dédiée à Renée de Valois (1510-1574), présages printaniers et thème d'ingrès printanier
- pp.9r-11v : présages estivaux et thème d'ingrès
- pp.12r-15r : présages automnaux et thème d'ingrès
- pp.15v-18r : présages hivernaux et thème d'ingrès
- p.18v blanc
- p.19r : début de l'Almanach : courte dédicace en latin à Marguerite de Valois
- p.19v : blanc
- pp.20r-22v : préface à Marguerite de Valois, duchesse de Savoie, datée de Salon, le 21 avril 1560
- pp.23r-34r : texte de l'Almanach (présages mensuels)
- p.34v : blanc

Cette importante découverte comble quelques lacunes : le texte jusqu'alors inconnu de la Pronostication (hormis quelques extraits choisis par Chavigny) mais sans la dédicace à Renée de Valois, le texte de l'Almanach, jusqu'alors connu que par les fragments de Sainte-Geneviève (cf. CN 153). Ainsi il est désormais possible de compléter le texte de l'Almanach, de dater la dédicace à Marguerite (le 21 avril), et aussi de rectifier quelques erreurs de l'imprimé : dans ma restitution du texte (en décembre 2011), j'optais pour "bipennis", la hache, dans le texte de la nouvelle lune de janvier -- hypothèse confirmée au manuscrit.
 

Retour à l'index
Bibliographie
Retour Nostradamica
Accueil CURA
 
Patrice Guinard: Les publications de l'année 1560 pour l'an 1561
http://cura.free.fr/dico-a/1103-1561.html
03-03-2011 ; updated 10-10-2018
© 2011-2018 Patrice Guinard