CORPUS NOSTRADAMUS 101 -- par Patrice Guinard
 

La Pronostication pour l'an 1555 (inédite). Version complète.
 

Mon présent aux nostradamistes et amis du CURA pour l'année 2009.

La Pronostication pour l'an 1555, inédite dans sa totalité mais dont j'ai donné une version partielle le jour de la vente des collections de Daniel Ruzo (cf. CN 56), est le premier texte de Nostradamus conservé à ce jour, et non plus, parmi ses écrits périodiques, l'Almanach pour l'an 1557 que j'avais édité il y a deux ans (cf. CN 41), depuis que sont désormais connus un certain nombre d'opuscules provenant de la vente américaine du 23 avril 2007, dont ce présent, précieux, acquis par la bibliothèque de Lyon.

Une bonne partie des présages politiques de cette pronostication avaient été transcrits par Chavigny dans son Recueil de 1589. Mais la plupart des indications astrologiques et météorologiques ont été écartées par le disciple de Nostradamus qui probablement les jugeait abusives. J'ai déjà analysé quelques éléments de l'histoire de la publication de ce texte grâce à une lettre heureusement conservée, de l'imprimeur à l'auteur : Jean Brotot aura mêlé à l'un des opuscules que Nostradamus lui avait adressés, les quatrains appartenant à l'autre (cf. CN 13).

De plus, la version qu'en donne Chavigny n'est pas celle qui a été conservée. Chavigny transcrit dans son Recueil de 1589 deux séries de présages pour l'année 1555 (P 240 à 440 et P 441 à 537 : cf. Chevignard, 1999, pp.218-241 et CN 14, CN 15 et CN 16). Seuls les présages 240 à 321 (à l'exception précisément des présages 240, 241, 261, 262 et 285, transcrits en tête des trois premières saisons), 484 à 537, et les treize quatrains versifiés, figurent dans la pronostication. Il en résulte, notamment en raison de l'absence de ces cinq présages, qui n'ont pas été inventés par Chavigny, que celui-ci avait en sa possession une autre version du texte, soit imprimée soit manuscrite. L'autre texte qui serait l'Almanach pour l'an 1555, a été partiellement transcrit par Chavigny, et est attesté par Simeoni et Videl : il aurait inclu des présages mensuels (sans les quatrains versifiés), ainsi que des présages relatifs aux principales puissances géopolitiques européennes. Faute de documents complémentaires, la situation reste inextricable entre les textes qui ont été effectivement imprimés ou réimprimés, et ceux qui sont restés à l'état manuscrit (à supposer que Chavigny y ait eu accès), et encore entre les compilations de Chavigny et de Brotot et les textes que leur auteur destinait à la publication. A cet embrouillamini s'ajoutent les innombrables erreurs typographiques de l'imprimeur, ainsi que les corrections parfois fantaisistes de Chavigny.

Tels qu'ils sont, les présages de ces opuscules restent néanmoins formidablement vivants : nul, à la Renaissance, ne s'exprimait comme le poeta mathematicus saint-rémois ; nul, pas même parmi les surréalistes et dadaïstes, les pataphysiciens, les oulipiens et les adeptes d'écritures automatiques, les essayistes enivrés d'alcools ou de substances psychotropes, ou certains fous littéraires, pas même un Malcolm Lowry, n'a jamais aligné autant de perles pures dans un écrin textuel constitué de tant d'élucubrations et d'absurdités apparentes.

Son texte semble parler de l'événementiel, du politique, de l'extériorité : il parle d'abord de lui-même, de l'expérience de cet événementiel, de son intériorisation par la conscience d'autant plus impressionnée, secouée, choquée, qu'elle voit plus loin -- jusqu'à environ mille ans en avant dans ce texte : jusqu'en 2555, puisqu'il ne s'agit bien évidemment pas d'une faute typographique à l'annonce du quatrain de mai (f. D1v). Paracelse a transmis la même expérience dans sa Prognostication pour vingt-quatre années, qui sont d'abord les dernières de l'existence humaine (cf. Cyclologie astrale, CURA, 2003).
 

Et le texte est stupéfiant. Il y est question d'un nouvel Annibal corse : "La Corse a son Annibal, la Gaule a pire qu'un scorpion" (cf. CN 14), des "chenilles, & autres afflictions de princes & seigneurs" en France et dans le sud-ouest de la France (f. A3r), ou encore d'une maladie qui affecte la plupart des états et gouvernements, une Argentangine "entre cours souveraines" (f. B2r) -- et leurs sujets : ô combien d'actualité pérenne, à l'heure de la "crise" et de l'effondrement des cultures !

Insolent aussi, quand il évoque "les Barbares de la Chrestienté " (f. C2r) car on peut douter que la barbarie soit réellement aux confins et à l'extérieur d'une culture qui avait alors entamé ses massacres en Amérique et dont on voit l'évolution et les conséquences quelques siècles après, ou quand il incite, non sans humour, à prier "le bon Iesus qu'il vueille preserver le prince de luy advenir ce que infalliblement luy adviendra" (f. B3r), car en effet : comment justifier l'utilité de la prière face à une prédestination apparemment justifiée par l'orthodoxie chrétienne ?

Et quand enfin Nostradamus invoque la paix, il s'agit d'abord de sa paix intérieure : "Et ay trouvé par mes accords se traicter quelque pache, que sera amphibologique que sera entendu d'une sorte, & ses effects seront tous contraires." (f. C3r) Ce n'est pas tant dans les configurations astrales qu'il a pu trouver les accords de paix équivoques dont il est question -- en rapport à quel monde, à quel futur ? -- mais dans son coeur, dans sa conscience : ce sont ses accords à lui, ses propres constatations et visions, et l'amphibologie dont il est question est celle même de son style, de ses écrits, de ses présages : lesquels ne sont pas seulement à double-sens, mais se lisent et se liront à l'inverse du sens immédiat, s'il en est un. Nul autre que Nostradamus n'a su ainsi délirer le monde et son monde, pour reprendre un thème cher au protagoniste de l'Abécédaire et philosophe de la place Clichy.
 

Convention de transcription : Hormis pour la page de titre et pour les majuscules, je transcris le document avec les conventions habituelles (ajout d'apostrophes, restitution des i et j, des u et v, indistinction du s court en fin de mot et du ʃ long à l'ancienne), sans les abréviations (tildes sur les voyelles, qui, que, par, pre, pro, us, etc), et sans les ligatures typographiques. J'accentue les terminaisons en /é/ ou /és/ (comme dans "cité" ou "raliés") et marque l'accent aux vocables , , et à, presque toujours absent. J'ajoute quelques majuscules à des noms propres, surtout de pays, de vents et de signes zodiacaux, et après les points lorsqu'elles sont manquantes, mais ne corrige pas certaines fautes d'accord, ou aujourd'hui considérées telles ("leur personnes", "leur nations", etc). Je transcris les quatrains en italiques. Enfin j'ajoute en index un décompte de tous les vocables utilisés (à l'exception de quelques prépositions, articles, etc) de "Mon seigneur" à "Finis".
 

Toulouse, 12. 12. 2008.
 
 

A  M O N S E I G N E V R  L E  R E V E
rend Prelat monseigneur Ioseph des Panisses,
Prevost de Cavaillon, Primat du Conté,
& premier gentilhomme D'Avignon
M. Nostradamus son obeissant
serviteur envoye salut, ac-
croissement d'hon-
neur, vie longue
& felicité.

Mon seigneur tout ainsi que par les siecles passez jadis une cha-
cune art par celuy qui la trouvoit estoit en honneur & reve-
rence, obtenant le premier degré de dignité prerogative sus les
humains, & celuy qui une doctrine par artifice de sens inven-
tée, & par l'injure du temps presque obliterée venoit à susciter, n'estoit te-
nu de moindre estimation qu'estoient les inventeurs de ceste. Mais vrayement
si les inventeurs des ars tant liberales que mechaniques sont estés mis au nom-
bre des dieux immortelz, & ceux qui des profons abismes ont suscité les ars
celestes ademy ensevelies sont dignes d'estre inserez en la chronologie de per-
petuelle recordation : d'autant plus sont dignes de plus de gloire immortelle
les seigneurs & MECOENATES, qui de tout leur pouvoir, vouloir, & sa-
voir ont maintenu, chery, honnoré & prisé les inventeurs & preservateurs
d'icelles : comme veritablement a esté vostre illustre & heroique nobilité : &
non tant seulement de fait, mais davantage voz manoirs patents & ouvers
à toute personne digne de philosopher en la face d'un autre Cyrus, & avez
soutenu & alimenté plusieurs, que nul de vostre cité n'a sceu peu vallu d'a-
voir poursuyvi une telle eternelle gloire, que m'a esmeu prendre une hardiesse
vous cognoissant estre plus que le papier ne fait apparoir, consacrer la Pro-
gnostication de l'an 1555 que pour ne facher vostre magnificence, ne veux
rien inserer icy que le voeu que je fay, vous desdiant le present Ephemeris,
aiant declaré par les quatre temps de l'annee, & les regions & regnes mesmes
de l'Europe, & les moys de ce que les astres m'ont fait cognoissance, com-
bien que pour ne espoventer le peuple je n'ay pas voulu inserer tout ce que

[A1v]


possible n'adviendra. Remettant le tout soubz la puissance & protection de
Dieu le createur, ou tout vivant tient sa ferme foy, & esperance. Vous sup-
pliant mon seigneur qu'il vous plaise de recevoir le fruit d'un petit champ ru-
ral & agreste, que un de voz bien aymez vous offre. Priant à I E S V S & sa
glorieuse mere vous vouloir maintenir en santé, prosperité heureuse & lon-
gue vie. De Salon ce 27 Ianvier 1554 pour l'an 1555.

 

Du Prim temps. M. D. LV.

Primtemps ceste annee 1555 commencera le 11 de Mars
le Soleil entrant au premier point de Aries 0 deg. 22 mi.
la Lune en l'escorp. 4 deg. 24 mi. Saturne en Aries 2 d. 29
mi. Iupiter en Scorp. 1 d. 40 m. Mars en Virgo 1 d. 46 mi.
Venus en Pisces 21 d. 45 m. Mercure en Pisces 21 d. 23 mi.
Lune par jour & par heu. que le tout accordé en son prin-
cipe obtiendra de qualitez contraires à sa nature & quali-
té : pour cause des vents insolites, qui regneront, faisans un
autre temps, combien qu'il sera chaut, humide, aiant quel-
que bien peu d'humidité refrigerante par petites pluyes de-
struites par vent, qui ne aura de chaleur : mais telles dispo-
sitions de temps se convertissant en humidité attrempee,
& sera maladif, abondant en pluresies, toux, mal de gorge,
squinances, gravelles, doleur de joinctures, mal de ventre,
de teste, & d'estomach, mille autres facheries au corps hu-
main, qui ne seront de guieres moins detriment que les guer-
res qui seront en plus grand pouvoir & vigueur que ne fu-
rent jamais, dans le revolu de ce moys sont comprinses plu-
sieurs confuses & aenigmatiques aventures, ensemble le
moys venant, que s'il est vray de ce que les astres nous me-
nassent, je ne cuyde point que nous ne soyons à la fin du
dernier periode du monde : car au point de son entree le
temps sera froit, la terre imbibee par les frequentes pluyes,
que aura plus de froideur & humidité que de chaleur &

[A2r]


siccité : combien qu'il y aura plusieurs jours de fervente esté, &
non en temps oportun ne deu, tout le temps presque au
rebours du bien de la terre : vray est que les vents seront
propres aux navigans, mais leur bonté et prosperité doit
redonder à telle malice & juste captivité que seroit bon si
au createur estoit acceptable que le vent austral eusse te-
nu tout l'empire des mers de levant, pour le grand mal qui
s'appreste par tout le terme de ce primtemps : & non con-
tent de ce usurper ceste disgrace par coeurs envenimez,
une partie de l'esté. O quelle fureur sera entre barbare
nation, telle que oncques fut du temps de Tamburlans. La
grand playe que recevra la Chretienté, la guerre sera si a-
troce & furieuse qu'elle aye jamais esté : mais aux deux par-
ties du monde devers le midy et Septentrion la grande perte
à la plus part se voudra condescendre au prince Gauloys, la
part contraire est contente faire comme ceux de Sagonte avant
qu'estre subdite à Gauloys, non obstant que par une con-
junction du Soleil à Mercure dens ce prim temps seront
quelques legats & ambassadeurs dedans la France pour
contracter quelque parlement de paix, mais Annosa vulpes
non capitur laqueo. Et ne se accordera nul article, combien que
la plus part y consente. Devers la fin la pestilence sera dens
les exercites tant par mer que par terre. Ceux qui auront
prins payement & promis se revolteront & tourneront le
dos. La diversité du temps fera quelque empesche, mais
non obstant ne cesseront. On dira, Quis furor ô Reges,
ut vos ob vile lucellum, Rixas & bellum solicitatis atrox ?

Ainsi plusieurs citez effrayees par tumultes belliques de
nuit abandonneront leurs terres, biens, femmes, & enfans
pour sauver leur vie, vrayement la prophetie de Iesuschrist
sera bien accomplie, Vae praegnantibus, & non tant seulement à

[A2v]


elles, mais à toute espece d'eage, que l'on dira, Solus homo si-
bi insidiatur. Et quelque peu passant le milieu du prim temps
passeront copies bien grandes de regions en autres. Plusieurs
pays seront spoliez, beaucop de femmes vefves. Par les
mers, d'une partie & d'autre, passeront classes plus remplies
de gens belliques que d'autres, seront faites pilles, & peu-
ple captif. La cité superbe sera surprinse : le siege du sou-
verain pontife ne sera sans effrayeur. L'entendement de la
grand potestat sera en trouble. Les deux citez celle de Iu-
piter & de Mars trembleront une autre foys. Brennus ne
fit jamais si grand frayeur aux meridionaux, que fera son
successeur à la nation Germanique & Italique. Vray est
que les pluyes en son commencement destourberont quelque
peu les semailles, & à la fin courront mortelles gelees, com-
me avons noté en noz almanachz & presages, devers la
Lombardie les locustes gasteront le legum. En France &
Guienne les chenilles, & autres afflictions de princes & sei-
gneurs pour n'avoir accomply le fait au souhait de l'intention
de son majeur sera fuytif, ne se pourra excuser. Le grand
prince dangereux d'estre prins. Grans talents d'or promis à
quelques explorateurs, qui usent de toutes langues pour
surprendre, mais leur inimitié est decouverte dens ce prim
temps, mais non sans extreme danger de leur personnes.
Les principales cités de France murmureront contre leurs
princes à cause des exactions, la France vuydee, l'Italie trou-
blee, la Germanie mutinee, l'Espagne à l'escoute, la Tur-
quie en esperance, Ex damno alterius utilitas. Dieu vueille par
sa grace que l'apparence que fait le dernier jour de Mars
soit veritable, & que celuy qui parlera au prince, Roy ou
monarque, que sera pour paix vienne en parfaite execu-
tion : mais il en demonstre un autre qui donne empeche-

[A3r]


ment à tout ce que au paravant est apparu, ce que dens le
revolu apparoistra nay monstrueusement fera judication
apparent la terre tituber, signe nouveau au ciel, terre &
mer rougir, princes trompez & deceuz par vains archi-
tectes. L'aerarium Gauloys fermé là où il n'appartiendra, &
frequentement ouvert à indignes, & là sans raison. Prions
à Dieu tout puissant & à toute la court celeste de Dieu,
qu'il nous vueille preserver ceste annee que sera d'extre-
me effrayeur, mesme à une cité, que est en grand pense-
ment & misere.
 
D E  L' E S T E  1555

L'este entre le 13 de Iuin, le Soleil entrant au j [premier] point de
Cancer 0 d. 53 m. la Lune en Aries 19 d. 31 m. sera en son
commencement participant plus de chaleur que de siccité,
tendant à fervente ardeur, vray est qu'il resemblera la plus
part à la fin du printemps : car le comencement de l'hyver qui
sera fort aquatique & pluvieux, & le milieu attrempé, humi-
de & venteux, la fin humide & pruineuse, beaucop de ro-
see blanche, fait que cest esté sera autant enflammé, conti-
nuant en extreme seicheresse : mais non tant excessif que a
esté l'annee passee : combien que en plusieurs lieux sera de
contraires effets, reservant toujour son ardeur inflammative
avecq signes sanguinaires & pestiferes, les lieux par l'in-
clemence des princes & de l'aer abandonnez : combien que
Democritus l'Abderite soit d'opinion les fluves & gros-
ses rivieres ne inonder beaucop en ce temps, or mis le Nil-
le. Devers nostre climat la gresle ne sera grosse, mais aux
lieux bossus & montueux les tonnerres, eclystres seront
si vehemens que la plus part du bien sera batu & gasté :
mais toutes telles affections par impressions metheoriques
ne seront rien au respect des disgraces, malencontres &

[A3v]


desaventures que s'apprestent aux humains tant par ardeur,
fer, oppressions, usurpement, que par diversité de mala-
dies qui regneront dens le circuy de ce calamiteux esté.
En de[ux] pais l'on trouvera plus abondance de sang inonder,
que d'eau : & le grand troppeau sera subitement spargi, mes-
me le 8 de Iuillet, & par ses ennemis sera trouvé aiant neu-
tralité, & s'en retourneront arriere ceux qui avoient fait l'en-
treprinse, & plus loing les executeurs. Dieu vueille tenir
en sauvegarde & bonne protection la fureur du 15 de Iuil-
let, les princes terriens qui seront conjoins ce jour mesme
sera à grand prejudice des humains, ses effetz ne peuvent
estre bons ne salutaires. La vehemente chaleur du temps
fera de nuit faire quelques insidiations d'embuches. Ô sei-
gneur Dieu eternel combien voy je de malheur s'appre-
ster pour celuy qui en gaignant perdra beaucop, se trou-
vant affoibly tant de sa personne que d'ames, & le grand
nombre que tout à un coup remplira l'escaphe de canon, &
non tant seulement par armes belliques, mais aussi par pe-
stilentes affections. La nouvelle compagnie & bende estrange,
qui sera receue, à la fin celuy qui pense avoir fait grand coup
n'en sera pas à demy content, & les grandes classes pleines
d'armees qui passera & repassera tant par mer que par ter-
re sans crainte, ô quel conflit sera donné. Du grand betail
à tropeau cornu à demy esté sera par peste dangereux, &
les voyages & expeditions militaires d'une partie & d'au-
tre seront beaucop plus à craindre, que le reste, combien
vrayement que la chaleur solaire sera si ardante qu'elle bru-
lera ciel, terre & mer, on [ou] apparoistra estre en perpetuelle
conflagration. Le tremblement de terre infailliblement sera
grand, mais plus devers le pays de Asie, Aphrique que de-
vers l'Europe, mais il sera si vehement que ne sera guieres

[A4r]


region que ne s'en sente. Le principal pays, mesme l'huys,
proche de la marine pour cause des continuelles rapines,
tant par mer que par terre sera en extreme rage de dese-
spoir, la subite pluye que adviendra devers la fin de l'esté
mesme à la fin courront vens impetueux trois foys durant
l'esté, qui dommageront beaucoup les Oliviers durant qua-
tre jours & plus par chacune foys de Iuillet, sera pour po-
vres gens prompt à meurir profitable, mais ce que a esté
differé ne s'en peult faillir, vrayement ce que les prelatz sou-
verains traitent est juste & raisonnable pour les terriens :
mais à un chacun non à son desavantage, la cite prinse avec
condition ne tiendra le pache, sera toujours Foedifraga, nec bo-
nus esse potest
, depuis qu'il est de telle nation, il ne sera jamais
autre. La nouvelle alliance qui se traite est infaisable.
Les changés captifz seront entretenuz par vaine espe-
rance, celuy qui sera prins prisonnier, on n'eut jamais pensé
que fust luy, apres le reachat de l'autre plus fera de mal
que jamais, celuy qui est arrivé de nouveau faint estre amy,
qui sera trouvé ennemy mortel, & mechant traditeur, dond
par sa fauseté & diisimulation [sic] les innocens retourneront
espandre leur sang, des maladies [sic] mourront, & seront fa-
chez plusieurs personnages de sang & d'honneur : mais la
mort de deux l'on trouvera qu'elle sera plus desiree, que
plainte : combien veritablement par plusieurs raisons que
sont bien evidentes on trouvera une perte non moins dom-
mageable aux ennemis que pernicieuse à nous. La mort
des autres n'a esté anticipee que de bien peu, que les au-
tres vouloient faire ce que leurs contraires ont fait & com-
mis. Le sang du juste demande expiation. Les maux par
l'aer troublé, clair, pur, tranquille & serain sera de telle mu-
tation subite, que celuy qui estoit eslevé subitement, &

[A4v]


celuy de longue main se verra subitement changé. ô infelix,
infelix
si je ose mettre : mais les regions & habitans souffre-
ront pour luy, tant devers le Septentrion, Occident, que
une partie du mydi. Les tumultes seront de telle vehemen-
ce & emotion, que ceux & celuy qui estoit premier pro-
moteur & inventeur du conseil sera mis à la premiere
pointe. La cité de Latona tiendra dens son coeur l'angloi-
se amour, & plus profond laisne [sic] Gauloise, desirant d'avoir
ce que n'est possible de obtenir devant leurs yeulx. La ci-
té grande Helenisme ne sera sans grand trouble. Celles
grandes que luy seront collaterales ne seront exemptes
de mutinemens, querelles, querimonies, & mortelles sedi-
tions. Brief cest esté les cieulx & ses images font demon-
strance, que un siecle nouveau de fer, & de Saturne est de
present. Ie laisse à mettre ce qui adviendra aux parties d'I-
talie, & la nouvelleté & invention de Corseigue, la fause
intelligence des Liguriens, & leur caute machination à leur
grand avantage, & autres bandes alliees & unies, refusant
ce que on s'essaye de faire à destruire. Langres, le pays de
Bourgoigne, la cité de franche potestat : qui sera plus con-
traire que ses proches voisins. Le pays de Gaule celtique
la plus part de la Belgique, les principales citez par cha-
cunes à la mort de quelques uns en partie s'esjouyront &
lamenteront : mais leur change tant en temporalité que par
prelatures à la fin ne leur sera par trop aggreable. Ie laisse
le meilleur à metre pour l'exiguité de la carte. Prions à Ie-
sus que la tempeste que appert par gresles & tonnerres
advenir par tout le pays de Guienne, Gascoigne, toute
Bourgoigne, tout le long de Loyre, garde Orleans, An-
giers par celle, & par autres desadventures, ne advienne,
ainsi qu'il appert au ciel advenir.

[B1r]


A V T O M N E

Automne entrera le 14 de Septembre, le Soleil entrant
au premier point de Libra 0 deg. 21 mi. la Lune en Virgo
15 de 48 mi. Saturne en Aries 19 degr. lequel sera en son
commencement froit & sec, fort tendant à pluyes facheu-
ses, accompagnees de tonnerres, eclistres, brouillats, ro-
see froidures, avecq certaine temperature d'aer par terre
addonné à quelque moderation, & plus en mer, qui fera
classes, copies oultre passer souvent : ô le mauvais rencon-
tre que sera sus l'aube du jour : la triste descouverte esloigné
de Auster & Boreas, on a imploré longuement l'ayde de
Eolus, mais il sera sourd, & viendra subit apres que on sera
rendu. Les vendanges qui seront depuis le 14 du moys jus-
ques à la fin seront pluvieuses, l'assemblee des armes & de
Toga qui sera le 24, ne fera pas beaucop, presage plutost
malice de temps pluyes, turbations, le ciel courroucé, la
terre eschauffee, les maladies fortes & dangereuses, non
moins longues que mortelles, la grande freicheur & trou-
ble aura pour la subite & acceleree maladie presque mor-
telle du prince, & plusieurs personnages d'honneur, de
sang Royal & d'estat ecclesiastique, & la porte des villes
& citez, la fuyte des principaus. L'erreur le vaguement en
pays estranges de ceux qui souloient abonder qui mendi-
queront, le conflict par embusches qui se donra en y aura
de bien surprins. Dieu vueille que le 23 de Septembre &
tout le moys d'octobre là où la fermure par la forte incle-
mence de l'aer ne soit ouverte. Vhe, uhe [sic] Ligusticis, Sardiniis, &
Corcycensibus, ingens praeda.
Que celuy que l'aura faite en aura la
moindre part. Entre les gouverneurs d'armees tant terre-
stres que navales dens ce temps seront grandes simultez :
le grand Neptune courageux Bisantio on sera contraint

[B1v]


d'avoir recours en luy. Les grans personnages seront murtris
& frappez par tormens martiaux, mesme par personna-
ges ignaves & vilains, combien que plusieurs personnages d'hon-
neur & de reputation mourront par la mesme voye où leurs
ancestres ont veu verser leur propre sang, & au fait militai-
re, combien que quelque pusillanime sus l'heure du conflit se-
ra degenerant. Deservi nolens inter opaca rubi, mais il luy faudra
passer oultre : mais celuy qu'on cuidoit de tenir la premie-
re pointe par parole braveuse perdra le caquet. Telz & plu-
sieurs autres facheries sanguinaires les cieux nous demon-
strer, & estre aussi quelque peu empeschee en plusieurs pars
par diverses maladies d'extreme periclitation, mesme une
partie de celles que ont regné l'esté passé, fievres tierces, ba-
stardes, quartes, erratiques, nombre infini de gens de repoz
calves & la poitrine glabre de hydropiques, maladies lon-
gues, hectiques, ptisiques, totalle desiccation du corps hu-
main, & celuy qui toute sa vie durant sa santé avoit esté
joyeux, suivant compagnie & liberal, subit par maladie chro-
nique deviendra ireux, impatient, melancolique, solitaire,
& plein de chicheté à ses derniers jours, & distillation d'u-
rine, flux de ventre, lienterique & dissinterique, innume-
rable doleur de cuisses & de toutes jointures, & plus de
distillations de reumes, & difficultez d'aleines. Maladies
de fievres subites, plutost mort que le mal estre cogneu,
mal de gorges, squinance de gosier, & entre cours souve-
raines Argentangine, plusieurs fureurs de frenesie. Hilia-
que passion, mal caduque, infinies afflictions de melancolie
maniatiques, & devers la fin mort de vieillars & d'autres
qui par maladie longue de l'esté sus la solstice du tropique
de Capricorne leur vie ne se pourra plus estendre, & à
ceux qui seront de 55 ans passé ce jour en une verte & bonne

[B2r]


esperance, que telles maladies assailliront les terriens depuis
le 5 climat jusque à la fin du 7 & peu du 8 combien certes
que nulle region ne sera exempte de populaire affliction &
epidimique. Celui qui mal vestu suivra le monde est à re-
prouver. Les belliques insultes seront quelque peu assoupies
par terre, mais la mer nonobstant l'inimitié du temps se trou-
vera plus avoir dommagé que profité. Ie ne puis metre les
desaventures que surviendront au pays de Provence &
Languedoc, mesme aux contrees, & par tout le revolu du
comté d'Avignon, que les oppressions & nouvelles inven-
tions pour extorquer leurs biens seront diverses, l'on con-
traindra les plus forts de corps & de biens apparoir les plus
foibles, & non tant seulement là, mais aussi au fait eccle-
siastique, où les execrables extorsions de leurs majeurs se-
ront vehementes, celuy qui de lointaine region arrivera
à la Royale court sera le bien venu, son total exploit ne
sortira en plain effet par une conjunction, ceci appert adve-
nir 1555 & 1556 & de loin on viendra voir que cest de quoy
le bruit est si tonant, tribun en fera son devoir. Le sepul-
chre trouvé de nouveau dens Rome, & dens cest esté
les letres seront admirables, mais ne se commenceront à li-
re de droit. Le premier qui les lira n'ira guieres loing. Iu-
piter & Mars opposans à la Lune à la fin de l'esté en lieu
de prometre repoz & fin à calamités belliques. Or mis le
mauvais temps de mutation de chaut declinant en temperatu-
re quelle finesse toute nouvelle dite stratageme sera pra-
tiquee par mer, plus par terre, couteauz & allumelles rouil-
lees envoiees aux ennemis par feu : diversement seront ces
trois : peste, guerre, famine, captivitez, emprisonnemens,
& secretement envoyez & promis dons honorables, dens
le ventre de l'animal seront trouvez les caracteres, les letres

[B2v]


missives de celuy qui contracte conjuration seront si ob-
scures, que l'on ni [n'y] pourra rien entendre, celuy qui a delibe-
ré faire ces effets, il est en perpetuel service, mais la mali-
ce de son vouloir ne se peut ni pourra exploiter, entre les
magistrats & autres superieurs seront discors, la plus part
des fluves viendront par le milieu à deffaillir, seront veuez par
les rivages execrables visions. L'ambassadeur n'aura pas loi-
sir demander saufconduit de retourner, seront perpetrez
grans crimes. La grand compagnie sera descouverte, les da-
mes seront surprinses de nuit. La nef chargee evadera tout
à point à l'aube du jour. Le vent souflera Plus fugiens, quam classis
sequens.
Or prierons le bon Iesus qu'il vueille preserver le
prince de luy advenir ce que infalliblement luy adviendra :
que non obstant l'inclemence de l'aer la mutation intrice [sic] &
de region le delivrera : & aussi prierons à Dieu qu'il nous
donne grace de passer ce malheureux automne lequel est
autant à craindre qu'il fut 20 ans ha.

H Y V E R

L'hyver commence le 12 Decembre, le Soleil entrant au
premier point de Capricorne 0 d. 11 min. lequel tout accorde
en son commencement sera froit & sec, accompagné de pluyes
frequentes, vents septentrionaux principe de neiges & gel-
lees, temps fort muable & inconstant, avec plusieurs & divers
souflemens de ventz diverses & d'inaccoustumees qualitez
par la dure inclemence de l'aer, faisant par violence repoul-
ser les Caesars, ne cessant parlementer, excogiter dormant,
veillant insidiations à qui plus aura de savoir non povoir,
que sera objecté à celuy qui durant ce temps d'hyver quel-
ques alterations que l'on face à son art sera de sa person-
ne & membres fort faché. Sis invicte licet, tibi dico quinte peribis.
Les brouillats devers les lieux proches & contigues des

[B3r]


fluves seront fort espes. L'an sera en plusieurs nuits concree
en cristal, par le souflement de Boreas, commencant depuis
le Montelimart, tout le Dauphiné, Savoye, une grand par-
tie de Piemont, les Souysses, la Bourgoigne la duche, &
franche Comté, la Bresse, Bourbonnois, Lyonnois, France,
Bretaigne, Normandie, Picardie, brief les trois parties des
Gaules septentrionales seront en froideur & mutation de
temps, & mutations par vouloirs qui seront humains cou-
vertes, que celuy qui aura intelligence sus quelques nou-
velles mutations, garde la personne Royalle de passer oul-
tre, ni de accorder, que c'est au grand avantage de celuy
qui le craint plus qu'il ne l'aime. Les maladies du millieu
de l'automne seront du tout assoupies, ormis les flux dissinte-
riques que seront en premier lieu, mais le mal de cousté avec
douleur pongitive, difficulté d'aleine, fievre fort intense, le
tout accompagné du mal seront en vigueur, que par telles
& autres affections mourront personnages graves & hon-
norables, sans qu'ilz soient malades longuement, quelque sai-
gnee que l'on face, & sans vivre que sept jours, & adve-
nir au 4, 5, 6, 7 & le commencement du 8 climat : & aussi
grand reumes, catharres, distillations, pestilence aux vieil-
lars qui plus seront flegmatiques, abondance de mal des
yeulx, toux, & autres catharreuses afflictions, & ne facher
que ceux qui seront en l'eage de 60 ans, ou là pres. Mais
quant à ce que les cieux apres infirmitez demonstrent est
beaucoup plus à craindre, & de plus grande terreur, car
ce que l'on a deliberé de faire dens une nuit bien endormis
sera d'une grande cruauté, auront par force veiller la plus
part deux nuitz, & à la tierce le jour synodal obscurci fe-
ra l'embuche. O quelle malheureuse entreprinse, qui ceci
traite : se peut appaiser ni repouser sans cela : & puis se-

[B3v]


ra chassé. Les Thrasibulus seront pour le susciter : mais la
tyrannie & satrape sera tellement accompagnee, que toutes
telles societés & conventions le tout redondera à l'au-
gmentation des regnes, tellement que la civilité de l'aristo-
cratie, & de la democratie seront en telles querelles & se-
dition populaire, que en sortiront bendes d'une partie &
d'autre.  Aussi à la cité de noz tenoirs seront haynes longues
debats, banquets, faits, portant incessamment le coeur frap-
pé, que dens ce terme telle ulceration de coeur sortira en
plein effet, & ne sera moindre que la bataille jadis inter pi-
cas & graculos
, de grans naufrages seront faites en Mer
& en fluves : mais veritablement celles que seront aux fluves
seront que qui de loing les verra, ou en orra parler fera le poil
herisser. Sages seront qui durant cest hyver ne commetront
leur personne ne marchandise à la fureur de l'eau, que est
un element ne ayant pitié l'un de l'autre, les confusions in-
digestes d'iceux, aussi pource que Boreas presque par tout
l'hyver ensemble le vent Marin Cesias, & Subsolanus
regneront beaucop : mesmes sus mer passeront grandes
copies, nefz, olcades chargees tant de vivres que munitions
& nombre infini de gens, & passseront sans danger ne crain-
te des pirates & adversaires de mer, que durant telz vens
seront en plus perfaite asseurance. Les citez, villes & bours
qui seront presque exanimés sens force, povoir ne vigueur
reputez pour morts, surviendra quelque secours insperé [sic]
(qui plus n'avoient à vivre) qui sembleront à voir la lu-
miere de Castor & Pollux, qui donra aux Liguriens non
moins ennuy que extreme facherie. Leur cité sera dens cest
hyver fort envitaillee de vivre, & de peuple amoindrie.
A la court supreme de France à la presence mesme du plus
que invictissime Roy seront quelques seigneurs qui ne

[B4r]


oseront du tout exploiter par le beq par parolle oultrageuse,
ce que l'un a calumnié de l'autre : l'hayne, ire y sera grande,
puis par peu appaisés grande resjouissance, nouvelletez,
jeux, parlemens militaires, seront les absens taxez, les mors
plaintz, & les bons calumniez. Celuy qui avoit donné l'avis
de la temerité de l'entreprinse sera evanouy, son temps icy
sera obscur & nubileux, & apres commencera soy eclarcir
& apparoistra tout à un cop. In latebris delituit, diu emersit, &
l'autre, Ille haec deposita tandem formidine fatur. Le present que le
Roy aura fait à l'indigne apres 7 voudroit estre revoqué :
grandes nouvelletez, letres, paquets, que l'un presque sui-
vra l'autre seront aporté à la coronne Royalle. Les uns le
feront retenir à son solitaire, les autres retirer le feront [sic]
pleurer, gemir, & la plus part devers la fin resjouyr, que les
nouvelles à la fin de l'hyver seront aggreables. Les culteurs
de la terre seront fachez par les pluyes qui metront les se-
mences en danger en plusieurs pars par les grandes inon-
dation[s] de fluves : & à la fin de l'hyver diminuer les pluyes,
passer & repasser copies en grande abondance. La terre sera
gravide, laquelle aura grande apparence de tous biens,
& de tous bestail, & de tous fruiz grande esperance ver-
doyante : mais tous ne seront dens leurs coeurs allegres.
Les pertes sus mer seront irreparables, celles de terre se-
ront bien à penser que incomparables sont les de terres :
mais veritablement les comparaisons seroient odieuses, car
la perte de quelques personnages sera irreparable, mais
celuy qui valloit non moins en conseil que à tous fais bel-
liques, Themistocles onques ne fut tant plaint. O la grand
playe en France, ô quelle partie de Provence, & Gascoi-
gne ! Et Corsica suum habet Anibalem : & Gallia plus quam scorpionem.
Dieu par sa grace nous preserve de pestilence.

[B4v]


D E  L A  F R A N C E

Ie treuve par mes escriptz accordez, que ceste annee
1555 & quelques ans de surplus le grand & inestimable
regne Gauloys comme jadis chef & vertice de l'univers
estre son souverain moderateur constitué au plus haut &
supreme degre d'honneur, de gloire, & d'immortelle po-
sterité, que depuis l'eage de Charles le grand jusque à pre-
sent tant que les accors que ses majeurs vindrent à transla-
ter l'helenisme les astres mesmes estoient en presque sem-
blable constitution : car les astres promettoient beaucop
plus qu'il n'est besoin de rediger par escrit pour n'estre veu
adherer à plus que au ciel n'appert, & qu'il soit vray, l'on ver-
ra infalliblement la triple coronne estre bien proche, que
si jamais Brennus son successeur, qui jadis meit les Ro-
mains en extreme necessite, ne fit jamais tel cas au fait bel-
lique, que cestuy ci, reduisant ses copies & exercites à la
mode du siecle Macedonien, & doit prosperer tout le re-
gne en si grand honneur & felicité que on verra & cognoi-
stra quel est le parfait sang Troien. Et non content de ce
la vraye prosopopeie de Mars prosperera si avant par
les deux parties du monde immuables tant devers le mi-
dy, que devers l'Aquilon, qui sera non tant seullement tem-
perateur de tout le regne Gaulois, comprinses la Celti-
que, Belgique & Aquitanique, mais aussi par la victoi-
re Germanique, selon que je voy à l'oeil nocturne par les
astres, qui sera surnommé H E N R I C V S Caesar, Ger-
manicus Augustus, Sed parta tuere. Hoc opus hic labor est. Et har-
diment que messieurs les mathematiques y avisent, ce que
n'en trouveront pas moins. Davantage, en peu de ans on
viendra à proferer par le sang martial Troien son successeur
issu par l'univers l'on chantera, Esse sub Francigenis undique Ger-

[C1r]


maniam. Davantage la felicité est si proche, que tous capi-
taines & soldars cognoissans par un naturel instinct le re-
gne s'approcher d'empire, tous unanimes & d'un franc vou-
loir essayront ceste annee abandonner leur sang pour ampli-
fier le regne, & venger les injures de leurs superieurs, que
l'on dira jamais n'avoir tant de monde assemblé, & le pays
abonder de tous les biens du monde, & plus triumpher
que jamais, combien que sont apparentes quelques pertes :
mais ce peu de pris : mais quant au vray tronc estre, & ne po-
voir estre plus eslevé come [sic] sus le premier point de Aries.
Les principauz gubernateurs sont durant ceste anne 1555
1556 jusque à 1560, Iupiter, Mars & Sol. Quant à la court
Royalle y avoir suppreme joye & resjouissance, conseil sai-
ge, meur & prudent, muny de capitaines prests pour exe-
cuter un prompt affaire. En ses cours de parlement univer-
sellement estre munies de gens sages, savans en toutes fa-
cultez & abonder de gens en arts legaux d'un nombre infi-
ni autant qu'il fut du siecle Panonien. Davantage au con-
seil privé estre trouvés de gens de robe courte d'un sens
d'un Cesar ou de Brutus & abonder de prelats qui ne sont
moindres en bon conseil que en parfaite & pure Chrestien-
ne religion, vray que le menu populaire sera grandement
oppressé de plusieurs & insupportables oppressions : mais
le tout ne viendra que à honneur & augmentation du re-
gne. Les ecclesiastiques du regne doivent triumpher gran-
dement, & l'eglise estre en plus hault regne que jamais.
Nous supplierons trestous le souverain Seigneur Dieu,
& son filz I E S V S  C H R I S T, ensemble sa
glorieuse mere qu'il nous vueille prester longuement le
sang Martial Troyen, qu'il vueille maintenir son regne
en paix, union & concorde.

[C1v]


Du Royaume & terre d'Espaigne. 1555.

Le Royaume d'Espaigne en ceste annee 1555 sera gran-
dement faché, comprenant tout le regne qui contient les
Hesperies plus par pestilence & siccité que d'autres op-
pressions, & au commencement du primtemps jusque bien
profond dens l'automne ne tumbera goutte de pluye que
bien peu, tant que si la Sicile ne leur donne secours, ensem-
ble quelque pays de l'Arragon qui est ferace en bledz, que
surviendront grandes maladies, comme pestilentes : & les
pays par eux mesme seront grandement opprimez, tous
les Aerarii de leur monarque seront si vuydes & espuy-
sez qu'il sera contraint faire comme Neron soy conver-
tir en rapine, & dudit pays sortira innumerable peuple,
presque toutes les contrees unies passeront la mer, & dens
le Primtemps par quatre foys leur Seigneur doit faire gran-
des pertes, tant de personnes, comme de terroys, & les per-
tes qu'il se verra estre faites le destitueront presque de la
plus part de son entreprinse, combien que selon la promes-
se par les astres, in duodecima domo, les pertes qu'il fera
seront irreparables, & sa personne fachee. Les habitans du
principal regne seront grandement esmerveillez des de-
fortunes, & de la tardite que leur monarque sera en con-
tinuel pensement, par quelque moyen, mais cogitant, &
considerant les forces invincibles se son adversaire se trou-
vera exanime, & quelques monarches tant du midy que
des fins des isles Britanniques, & autres satrapes seu-
lement leur donneront aydes & secours, & quelque gran-
de consideration se fera de luy & d'autres pour aliener
les Barbares de la Chrestienté : mais à sa personne selon les
jugemens astronomiques le coeur de son ciel & de Scor-

[C2r]


pius 24 au vray front de l'escorpion que est vray lieu Royal
de la nature de Mars & de Saturne estoille de la troisie-
me grandeur, & aussi l'espy de la vierge, laquelle est posee
au milieu du ciel, son ascendant est avecq deux estoilles
de la nature de Venus & Saturne de la cinquieme magni-
tude, & Saturne qui est de present son principal gouver-
neur, que font apparoir apres estre impatient de labeur &
de subtilité d'engin que ceste annee souffrira beaucop de
facherie, & sa vie est encores bien longue : mais que de pre-
sent à son Soleil couchant ne sera guieres felice, que la
plus grande felicité à son Soleil levant & tout son terroir
sera de maladies fort affligé, mesme dens son camp. La
famine sera en plusieurs pars de ses terres. Nous prierons
la Seigneur Dieu, qui [sic] luy plaise de les vouloir amitiguer,
que le monde est dens ce revolu par le moyen de luy de
souffrir beaucop de calamitez : car Mars avec le cousté
dextre de Perseus, de la seconde garde sera ceste annee de
la nature de Saturne & de Iupiter au principe de la Gal-
litia. Avisez vous qui entendez que cela veult à dire, je re-
metz le fait à Dieu le createur, qui est le Seigneur univer-
sel du monde. Ie me tays, & pour cause.

D E  L A  R O M A N I E.  1555.

Nostre saint pere le pape chef & monarque de toute
l'eglise Chrestienne comprenant la cité de Rome jadis mo-
narque de present faite maison, que selon le cours des astres
ceste anne sera en parfaite seureté, & toute la Romanie
sera dens une perpetuelle asseurance entendant de loing les
affaires belliques, que nonobstant que son vouloir tende
plus à un qua autre si est ce que voyant les continues pil-
leries & ravissemens des barbares contre les poures Chre-
stiens s'essaira de tout son povoir qui est grand & sans com-

[C2v]


paraison de amitiguer les princes Chrestiens : mais voyant
son vouloir cela ne se pourra bonnement parachever : car
les habitans & tous ceux d'alentour s'essaieront de vouloir
vivre à la facon & mode ancienne Paganisme, & se-
ront la plus part adonnez à religion, & dens leur circuit
auront sterilité pour deffaillance des eaux devers la fin de
l'esté, du Primtemps, & par tout l'esté, au millieu de l'autom-
ne le Tymbre inunder grandement. Les pluyes par lors
y seront par trop frequentes feront plusieurs descouver-
tes de tumbeaux anciens, & liront des escriptures, qui a-
voient esté desirees, verront des antiquitez grandes. La
personne de la saincteté papale ceste annee ne doit souf-
frir nul cas estrange, ormis quelques nouvelles de quel-
qu'un de son proche sang, qui s'en fachera dens son esprit,
combien vrayement que selon quelques conjunctions &
aspetz que sont despuis la fin d'aoust jusques au 10 de De-
cembre menassoient sa personne : mais le mal qu'il doit
souffrir est si exigue, que à peine l'on en cognoistra que
bien peu. Son regne est encores beaucop durable, ormis
qu'il est menassé par un aspect melancolique : & à la face.
En aucuns endroys de la Romanie se dresseront quel-
ques bandes secretes, & grande abondance de thresors
secourant à un des guerroyans, tout son effect sera em-
ployé à la pacification des regnes. Et ay trouvé par mes ac-
cords se traicter quelque pache, que sera amphibologique
que sera entendu d'une sorte, & ses effects seront tous con-
traires. Devant la fin du Primtemps quelques copies s'ap-
procheront. Le Lyon ne verra nullement les imitations
du Senat & peuple Romain. Le conseil du saint siege pa-
pal sera sainct & juste de envoier le Iubilé, car plus con-
venable. Les portes de paradis seront reserees par jeunes

[C3r]


& oraisons. Despuis le temps de Honorius jusque à pre-
sent Rome ne imitat si bien son antique Rome que de
present. Les fais Gotiques & barbares se commenceront
à rejetter, non esloignez de Rome, comprenant l'Italie,
grand tumulte bellique sera redressé pres du Tesin, & du
Po, seront donnez conflictz grands. Les estrangers y sou-
friront beaucop, sera donné un second camp Pharsalique,
ceux du pays auront du meilleur, ilz auront le tout à leur
souhait. Semble advis toute la papauté estre fort adonnee
adherant à son devoir, pour soustenir la democracie, nul
ne si [s'y] vouldra employer. Quelques droits papaulx seront
ostez à nostre saint pere esloigné de son regne, il aura des
ennemis beaucop, & de grands personnages, & entre les
autres en aura quelqu'un qui ne sera guieres esloigné de
luy, & en seront plusieurs en aguets, par voye & entendra
du portement de sa saincteté, il travaillera de quelque mal
secret sus sa personne, que par saisons de temps le fache-
ra. Luy a esté promis beaucop plus qu'il ne attaindra. Des
pays estranges feront peregrinations pourveoir quelque
cas oultre la cité. Nous prierons un chacun le createur du
monde, & son filz Iesuchrist avec sa glorieuse mere qu'il
luy plaise de vouloir contregarder le chef de l'eglise Vati-
cane, mesme ceste annee, & 1556 où gist le fait ecclesiasti-
que, que Dieu le vueille inspirer qu'il puisse les princes chre-
stiens tellement moderer, que nouvelle guerre soit dressee
contre les infideles, ce que ne se pourra parachever, & qu'el-
le [sic] conserve en santé & vie longue.

D E  L A  G E R M A N I E.

La grande Gaule Celtique comprenant la aulte & l'in-
ferieure Germanie, comme la vraye poictrine & estomach
de Mars. Ceste annee sera conservee en ses anciennes co-

[C3v]


stumes & modernes loys : nonobstant que seront plusieurs
contrees & regions, qui se facheront de leur nouvelle re-
ligion, & s'essaieront de reprendre leur premiere loy Chre-
stienne, & en seront plusieurs de leur nations qui seront a-
donnez à lointaine peregrination. Seront aussi en leurs prin-
cipales citez qui tiendront leur premiere faction. Et seront
raliés quelques uns qui damneront grandement leur fa-
con de vivre, rejetant la damnable invention de Psischus :
mais à cause que la plus part des principaux n'y seront
adherans : le fait pour ceste annee ne se peut parachever.
Vray est que la pluspart des plebeyens vouldront retour-
ner suyvant plus le paganisme que le Christianisme.
Et seront adonnez à sensualitez, à ingurgitations, & se-
ront abondans de tous vivres de ce monde, tant de be-
stail que de tous fruictz de la terre, que leur abondera du
tout, & ce commencement de Primtemps doit sortir in-
numerable peuple bellique passer les mers, & aller secou-
rir leur ancien pays qu'ilz auront perdu : combien que plu-
sieurs de leurs principales contrees vouldront translater
leur principauté à autre prince & monarque : mais les
principaux electeurs en une partie par quelques accords
astronomiques ne se accordent du tout. Viendra aussi
grand nonbre [sic] de gens au pays de France abandonner leur
personnes pour le secours Royal. Les grandes citez de
la Germanie, mesmes inferieures, & la haulte s'essaieront
de recognoistre le saint siege Apostolique, & estre re-
duictz à leur pristine estat : mais leur magistrat sera regi
& guberné par personnages doctes, & savantz que rien
ne sera accomply sans la deliberation de grand & hono-
rable conseil. Les copies Germaniques que passeront aux
Italies : mais ne leur promet point de retour en leurs pais

[C4r]


sont personnages savants au fait celeste, s'ilz voient ce que
je voy, trouveront mon dire contenir ample & parfaicte
verité. Nous prierons à Dieu le Seigneur du monde qu'il
les vueille conserver en prosperité, & reprendre ce qu'ilz
ont laissé, pro auro plumbum.

Des douze moys de l'an 1555.

Presage en general.

L'ame presage d'esprit divin attainte,
Trouble, famine, peste, guerre courir,
Eaux, siccité, terre mer de sang tainte :
Paix, trefve, à naistre : Prelats, Princes mourir.

Presage de Ianvier.

Le gros Erain, qui les heures ordonne,
Sus le trespas du tyran cassera
Pleurs, plainctz, & riz, eaux, glace pain ne donne.
V.S.C. paix. L'armee passera.

Ianvier sera pleine Lune le 7 à 8 heures 35 mi.
en Cancer, attrempé, puis pluyes, neiges, vents
glaces : mauvais temps. Dernier quart le 15 à
13 mi. en Libra, froit & sec, tendant à mauvais
temps du tout de froidure, gelees & pluyes. Nouvelle
lune le 22 à 14 h. 42 min. en Aquarius, pluvieuse passant
la queue du dragon. Premier quart le 29 à 6 chaut, humi-
de, peu attrempé, avecq brouillats espés, vents & neiges.

Presage de Fevrier.

Pres du Leman la frayeur sera grande.
Par le conseil, cela ne peut faillir,
Le nouveau Roy fait apprester sa bande,
Le jeune meurt, faim, peur fera saillir.

Fevrier sera pleine lune le 6 à 3 heures 4 mi. en Leo, at-
trempé : mais vents froits & brouillats. Dernier quart le 14

[C4v]


à 5 heures 2 mi. s'approchant de la teste du Dragon, en Sa-
gittaire, qui sera mauvaise du tout par temps de froidure,
fluves prins, catharreuse. Nouvelle Lune le 21 à 24 mi.
opposee à Mars en Pisces, qui sera du tout humide,
aiant quelque attrempement tendant à bon. Premier quart
le 27 à 19 min. à la teste du dragon, en Virgo, chaude, humi-
de, moderee, fort pleuritique, faisant copies & assemblees.

M A R S  1555

O Mars cruel, que tu seras à craindre :
Plus est la faulx, avec l'argent conjoinct,
Classe, copie, eau, vent, l'ombriche ceindre,
Mer, terre, trefve, l'amy à L. V. c'est joinct.

Mars sera pleine Lune le septiesme à 21 heure 11 minu.
opposant à Venus en Virgo, chaude, humide, vents, temps
muable. Le dernier quart le 15 à 19 minu. à la queue du
Dragon, en Sagittarius, froide & seiche, tournant mauvais
temps. Nouvelle lune le 22 à 9 heu. 12 minutes, par conjun-
ction de Mercure en Aries, finissant mauvais temps, avec
brouillatz. Premier quart le 29 à 10 minutes, à la teste du
Dragon, en Cancer, chaude, humide, temps attrempé, froid.

A V R I L

De n'avoir garde seras plus offensé,
Le foible fort, l'inquiet pacifique.
La faim on crye, le peuple est oppressé :
La mer rougit le long fier & inique.

En avril pleine Lune le 6 à 13 heures 38 minutes, en
Libra sera froide & seiche pleine de brouillatz, quelques
pluyes, & rosee pruineuse. Dernier quart le 14 à 4 mi. en
Aquarius pluye, brouillatz, temps muable, donnant conseil
bellique. Nouvelle Lune le 20 à 18 h. 1 mi. en Aries, chau-
de, humide, tendant à bon temps, dangereux brouillats.

[D1r]


Premier quart le 28 en Leo, hors de danger les gelees
mais temps frais, portant signe de petit brouillats.

M A Y  2555 [sic]

Le cinq, six, quinze tard & tost l'on subjourne,
Le nay sans fin, les citez revoltees :
L'heraut de paix 23 s'en retourne,
L'ouvert. 5 serre : nouvelles inventees.

May pleine Lune le sixieme à trois heures 45 minutes
froide & seiche, jours d'hyver, & dangereux de gelee, vent
empeschant, nubileux. Dernier quart le trezieme, à 10
minutes, finissant l'hyver : tendant à chaleur esmouvant guer-
res, maladies : fortes rosees. Nouvelle Lune le vintieme
à trois heures 10 minutes, à la teste du Dragon : chaude &
seiche muable, opposant à Iupiter, & Venus, variable.
Le premier quart le 27 à 19 minutes, conjointe à Mars
en Virgo, chaude & seiche : faisant mutation de tout temps.

I V I N G  1555

Loing pres de l'urne le maling tourne arriere,
Qui au grand Mars feu donra empeschement,
Vers l'aquilon, le midy, la grand fiere,
Flora tiendra la porte en pensement.

Iuing sera pleine Lune du tout eclipsee presageant la
mort de princes le 4 à 15 heures 28 minu. à la queue du
dragon en Sagittarius, qui sera par vents & petites pluyes
frais. Dernier quart le 11 à 13 minutes, opposant à Mars
en Pisces encores fresche : mais tendant à chaleur ardente,
& siccité. Nouvelle Lune le 18 à 13 heures 30 minutes
à la teste du Dragon en Virgo, chaude & seiche febrici-
tante, epidimique, muable, venteuse.
Premier quart le 26 à 12 minutes en Libra, opposant
à Saturne, pluvieux : frais, temps muable, avecques ar-

[D1v]


dente seicheresse.

I V I L L E T  1555

Huit, quinze & cinq quelle desloyauté
Viendra permettre l'explorateur maling :
Feu du ciel, fouldre, peur, frayeur, papauté,
L'occident tremble, trop serre vin Salin.

Iuillet sera pleine Lune le 4 à 1 heure 16 minutes, en
Capricorne, que sera fresche & vents fors avecq pluyes,
ardeur & siccité febricitante. Dernier quart le 10 à 17
minu. par Iupiter opposant, chaut, humide, finissant heu-
re de maling effect, puis ardente. Nouvelle Lune le
18 à 1 heure 4 minu. conjointe avec Mercure, & autres
aspets de chaleur vehemente ardeur & seicheresse.
Premier quart le 26 à 4 minutes en Scorpius passant les
jours Caniculaires qui sera un peu fresche faisant tonnerre.

A O V S T  1555

6, 12, 13, 20, parlera la Dame,
L'aisné sera par femme corrumpu.
D Y I O N, Guienne, gresle, fouldre l'entame
L'insatiable de sang & vin repeu.

Aoust sera pleine lune le 2 à 9 heures 53 mi. en Aqua-
rius, pluvieuse, & vents australx & Septentrionalx tendant
à frescheur. Dernier quart le 9 en Virgo, & Mars en Scor-
pion, que fait jugement tonnerre, eclistres, chaut & sec, &
temps muable. Nouvelle lune le 16 à 18 heu. 4 minutes par
deux sextilz de Iupiter à Mars en Leo, que sera attrem-
pee : mais grande mutation de temps & pluyes. Premier
quart le 24 en Sagittarius, fresch, & humide. Pleine Lu-
ne le 31 à 18 h 11 mi. en Pisces, pluye, & là finissant piretique.

S E P T E M B R E  1555

Plorer le ciel, a il cela fait faire,

[D2r]


La mer s'appreste, Anibal fait ses ruses :
Denys mouillé, classe tarde, ne taire
N'a sceu secret, & à quoy tu t'amuses.

Septembre sera le dernier quart le 7 à 10 minu. à la te-
ste du Dragon en Virgo, chaut & sec, tendant à bon temps
tonnerres eclistres. Nouvelle lune le 15 à 8 h. 30 minu. en
Scorpio, froide & seiche, tendant à pluyes longues, tempe-
stueuses par jours moderés febricitante. Premier quart le
23 à 9 minutes par opposition de Saturne au Soleil passant la
queue du dragon, en Capricorne, froit & sec, & brouillats.
Pleine Lune le 30 en Aries à 2 h. 52 mi. chaude, humide ju-
stement attrempee quartaines & flux dissinteriques, brouillats.

O C T O B R E  1555

Venus Neptune poursuivra l'entreprinse,
Serrez, pensifz, troublez les opposans,
Classe en Adrie : citez vers la Tamynse,
Le quart bruit, blesse de nuit les reposans.

Octobre sera le dernier quart le 7 en Cancer jour franc
tendant à bon temps peu muable & brouillats, bruineux
pluyes. Nouvelle lune le 15 à 2 h. 30 mi. conjointe à Iupi-
ter, en Scorpio froide & seiche, fermant la mer, tumultuant
pluyes. Le premier quart le 22 en Capricornus, qui sera
froit & sec, amenant pluyes vents, rosees, brouillats temps
muable & divers. Pleine lune le 29 à 12 heures 40 mi.
par deux oppositions de Iupiter & de Mercure en Tau-
rus, ventz frois, brouillats, pluyes.

N O V E M B R E  1555

Le grand du ciel soubz la cappe donra
Secours Adrie à la porte fait offre,
Se sauvera des dangers qui pourra,
La nuit le grand, blessé poursuit le coffre.

[D2v]


Novembre sera le dernier quart le 5 [à] 17 mi. par deux
autres de Iupiter à Mercure en leurs jours moderez, ad-
donnez à brouillats & vents pluvieux. Nouvelle Lune le
13 à 20 heures 32 minutes, conjoincte à Venus en Sagit-
taire par Soleil & Lune, froide & seiche, vents, pluyes, &
brouillats, mauvaise. Premier quart le 21 à 7 minu. en
Pisces, pluye, & là finissant brouillats, vents, insulte, Ruy-
neux, mutation de temps. Pleine Lune le 28, à quatre
minutes, à la teste du dragon, par sextil de Iupiter & Mars
en Virgo, jours divers, facheux, muables, & pluvieux.

D E C E M B R E  1555

La porte exclame trop frauduleuse & fainte,
La gueulle ouverte, condition de paix,
Rone au cristal, eau, neige, glace tainte,
La mort, mort vent par pluye casse faix.

Decembre le premier quart le 5 à 18 minutes en Vir-
go, jours divers de toute froidure, gelees, neiges, pluyes,
vents, brouillats, nubileux. Nouvelle Lune le 13 à 15
heures 19 minutes, conjointe à Venus en Sagittarius, fai-
sant tresmauvais temps, de neiges, pluyes, gelees, brouil-
lats. Premier quart le 20 à 16 minutes, conjoint de Sa-
turne, du tout maling, mauvais, peu attrempé, fluves gros,
gelees, neiges, brouillats, nubileux obscurement & trou-
blant par diverses facons, mauvaise issue de temps de l'an-
nee, ne faisant point son devoir.
Pleine Lune le 27 à 15 heures 27 minutes, par deux op-
positions de Venus & Mercure vent terriblement froit,
gelee. La fin de l'an, jours peu attrempez : mais de peu de
duree. Nous prierons à Dieu qu'il nous doint à passer l'an-
nee en joye & prosperité.

F I N I S.

[D3r]


Eclipse de Lune le quatrieme de Iuin à 15
heures 28 minutes, occulté dens les profon-
des tenebres, sans qu'elle soit apparente, cou-
verte de 21 point, presageant le defailliment
& mort subite de quelque grands personna-
ges, & de subites mutations, que Dieu par sa benigne
grace y pourvoye. Amen.
 
 

A L M A N A C H  pour l'an  1 5 5 5.

Nombre d'or    X V I I
Cicle solaire    X X I I I I
Indiction Romaine
Intervalle
Septuagesime
Les cendres
Pasques
Rogations
Ascension
Pentecouste
La feste Dieu
L'advent
Epacta    V I I
Letre dominicale    F
X I I I
V I I I semaines V jours
X  Fevrier
X X V I I  Fevrier
X I I I I  Avril
X I X  May
X X I I I  May
I I  de Iuin
X I I I  Iuin
le premier Decembre

[D3v]


Au lunaire de la presente Prognostica-
tion le jour commence à midy,
& fine à l'autre midy.


 

[D4r]


 
1554 = 1
1555 = 19
1556 = 3
1560 = 1
2555 = 1
abandonner = 2
abandonneront = 1
abandonnez = 1
Abderite = 1
abismes = 1
abondance = 4
abondans = 1
abondant = 1
abonder = 4
abondera = 1
absens = 1
acceleree = 1
acceptable = 1
accompagné = 2
accompagnee = 1
accompagnees = 1
accomplie = 1
accomply = 2
accorde = 1
accordé = 1
accordent = 1
accorder = 1
accordera = 1
accordez = 1
accords = 2
accors = 1
addonné = 1
addonnez = 1
ademy = 1
adherans = 1
adherant = 1
adherer = 1
admirables = 1
adonnee = 1
adonnez = 3
Adrie = 2
advenir = 5
adversaire = 1
adversaires = 1
adviendra = 4
advienne = 1
advis = 1
aenigmatiques = 1
aer = 6
Aerarii = 1
aerarium = 1
affaire = 1
affaires = 1
affections = 3
affliction = 1
afflictions = 3
affligé = 1
affoibly = 1
aggreable = 1
aggreables = 1
agreste = 1
aguets = 1
aiant = 4
aime = 1
ainsi = 2
Ainsi = 1
aisné = 1
aleine = 1
aleines = 1
alentour = 1
aliener = 1
alimenté = 1
allegres = 1
aller = 1
alliance = 1
alliees = 1
allumelles = 1
almanachz = 1
alterations = 1
alterius = 1
ambassadeur = 1
ambassadeurs = 1
ame = 1
amenant = 1
ames = 1
amitiguer = 2
amoindrie = 1
amour = 1
amphibologique = 1
ample = 1
amplifier = 1
amuses = 1
amy = 2
an = 5
ancestres = 1
ancien = 1
ancienne = 1
anciennes = 1
anciens = 1
Angiers = 1
angloise = 1
Anibal = 1
Anibalem = 1
animal = 1
anne = 2
annee = 15
Annosa = 1
ans = 5
anticipee = 1
antique = 1
antiquitez = 1
aoust = 1
Aoust = 1
Aphrique = 1
aporté = 1
Apostolique = 1
appaiser = 1
appaisés = 1
apparence = 2
apparent = 1
apparentes = 1
apparoir = 3
apparoistra = 3
appartiendra = 1
apparu = 1
appert = 4
appreste = 2
apprestent = 1
apprester = 2
approchant = 1
approcher = 1
approcheront = 1
apres = 6
Aquarius = 3
aquatique = 1
aquilon = 1
Aquilon = 1
Aquitanique = 1
architectes = 1
ardante = 1
ardente = 3
ardeur = 5
argent = 1
Argentangine = 1
Aries = 8
aristocratie = 1
armee = 1
armees = 2
armes = 2
Arragon = 1
arriere = 2
arrivé = 1
arrivera = 1
ars = 2
art = 2
article = 1
artifice = 1
arts = 1
ascendant = 1
Asie = 1
aspect = 1
aspets = 1
aspetz = 1
assailliront = 1
assemblé = 1
assemblee = 1
assemblees = 1
asseurance = 2
assoupies = 2
astres = 7
astronomiques = 2
atroce = 1
atrox = 1
attaindra = 1
attainte = 1
attrempé = 6
attrempee = 3
attrempement = 1
attrempez = 1
aube = 2
aucuns = 1
augmentation = 2
Augustus = 1
aulte = 1
aura = 14
auro = 1
auront = 6
aussi = 10
Aussi = 1
Auster = 1
austral = 1
australx = 1
autant = 4
automne = 4
Automne = 1
autre = 15
autres = 20
aux = 13
avant = 2
avantage = 2
avec = 8
avecq = 5
avecques = 1
aventures = 1
avez = 1
Avignon = 1
avis = 1
avisent = 1
Avisez = 1
avoient = 3
avoir = 9
avoit = 2
avons = 1
avril = 1
ay = 2
ayant = 1
ayde = 1
aydes = 1
aye = 1
aymez = 1
bande = 1
bandes = 2
banquets = 1
barbare = 1
barbares = 2
Barbares = 1
bastardes = 1
bataille = 1
batu = 1
beaucop = 14
beaucoup = 2
Belgique = 2
bellique = 4
belliques = 7
bellum = 1
bende = 1
bendes = 1
beq = 1
besoin = 1
bestail = 2
betail = 1
bien = 18
biens = 5
Bisantio = 1
blanche = 1
bledz = 1
blesse = 1
blessé = 1
bon = 7
bonne = 2
bonnement = 1
bons = 2
bonté = 1
bonus = 1
Boreas = 3
bossus = 1
Bourbonnois = 1
Bourgoigne = 3
bours = 1
braveuse = 1
Brennus = 2
Bresse = 1
Bretaigne = 1
brief = 1
Brief = 1
Britanniques = 1
brouillats = 17
brouillatz = 3
bruineux = 1
bruit = 2
brulera = 1
Brutus = 1
caduque = 1
Caesar = 1
Caesars = 1
calamités = 1
calamiteux = 1
calamitez = 1

calumnié = 1
calumniez = 1
calves = 1
camp = 2
Cancer = 4
Caniculaires = 1
canon = 1
capitaines = 2
capitur = 1
cappe = 1
Capricorne = 4
Capricornus = 1
captif = 1
captifz = 1
captivité = 1
captivitez = 1
caquet = 1
car = 8
caracteres = 1
carte = 1
cas = 3
casse = 1
cassera = 1
Castor = 1
catharres = 1
catharreuse = 1
catharreuses = 1
cause = 5
caute = 1
ce = 39
ceci = 2
ceindre = 1
cela = 5
celeste = 2
celestes = 1
celle = 2
celles = 3
Celles = 1
celtique = 1
Celtique = 2
Celui = 1
celuy = 20
Celuy = 1
certaine = 1
certes = 1
ces = 2
Cesar = 1
Cesias = 1
cessant = 1
cesseront = 1
cest = 6
ceste = 14
Ceste = 1
cestuy = 1
ceux = 9
Ceux = 1
chacun = 2
chacune = 2
chacunes = 1
chaleur = 8
champ = 1
change = 1
changé = 1
changés = 1
chantera = 1
chargee = 1
chargees = 1
Charles = 1
chassé = 1
chaude = 8
chaut = 6
chef = 3
chenilles = 1
chery = 1
chicheté = 1
Chrestienne = 3
chrestiens = 1
Chrestiens = 2
Chrestienté = 1
Chretienté = 1
Christianisme = 1
chronique = 1
chronologie = 1
ci = 1
ciel = 10
cieulx = 1
cieux = 2
cinq = 2
cinquieme = 1
circuit = 1
circuy = 1
cite = 1
cité = 10
cités = 1
citez = 9
civilité = 1
clair = 1
classe = 1
Classe = 2
classes = 3
classis = 1
climat = 3
coeur = 4
coeurs = 2
coffre = 1
cogitant = 1
cogneu = 1
cognoissance = 1
cognoissans = 1
cognoissant = 1
cognoistra = 2
collaterales = 1
combien = 16
come = 1
comencement = 1
comme = 8
commencant = 1
commence = 1
commencement = 7
commencera = 2
commenceront = 2
commetront = 1
commis = 1
compagnie = 3
comparaison = 1
comparaisons = 1
comprenant = 4
comprinses = 2
comté = 1
Comté = 1
concorde = 1
concree = 1
condescendre = 1
condition = 2
conflagration = 1
conflict = 1
conflictz = 1
conflit = 2
confuses = 1
confusions = 1
conjoinct = 1
conjoincte = 1
conjoins = 1
conjoint = 1
conjointe = 4
conjunction = 3
conjunctions = 1
conjuration = 1
consacrer = 1
conseil = 9
consente = 1
conserve = 1
conservee = 1
conserver = 1
considerant = 1
consideration = 1
constitué = 1
constitution = 1
contenir = 1
content = 3
contente = 1
contient = 1
contigues = 1
continuant = 1
continuel = 1
continuelles = 1
continues = 1
contracte = 1
contracter = 1
contraindra = 1
contraint = 2
contraire = 2
contraires = 4
contre = 3
contrees = 4
contregarder = 1
convenable = 1
conventions = 1
convertir = 1
convertissant = 1
cop = 1
copie = 1
copies = 8
Corcycensibus = 1
cornu = 1
coronne = 2
corps = 3
corrumpu = 1
Corseigue = 1
Corsica = 1
costumes = 1
couchant = 1
coup = 2
courageux = 1
courir = 1
courront = 2
courroucé = 1
cours = 3
court = 4
courte = 1
cousté = 2
couteauz = 1
couvertes = 1
craindre = 4
craint = 1
crainte = 2
createur = 4
crimes = 1
cristal = 2
cruauté = 1
cruel = 1
crye = 1
cuidoit = 1
cuisses = 1
culteurs = 1
cuyde = 1
Cyrus = 1
Dame = 1
dames = 1
damnable = 1
damneront = 1
damno = 1
danger = 4
dangereuses = 1
dangereux = 4
dangers = 1
dans = 1
Dauphiné = 1
davantage = 1
Davantage = 3
debats = 1
Decembre = 3
deceuz = 1
declaré = 1
declinant = 1
decouverte = 1
dedans = 1
deffaillance = 1
deffaillir = 1
defortunes = 1
deg = 3
degenerant = 1
degr = 1
degre = 1
degré = 1
deliberation = 1
deliberé = 2
delituit = 1
delivrera = 1
demande = 1
demander = 1
democracie = 1
democratie = 1
Democritus = 1
demonstrance = 1
demonstre = 1
demonstrent = 1
demonstrer = 1
demy = 2
dens = 21
Denys = 1
deposita = 1
depuis = 5
dernier = 6
Dernier = 7
derniers = 1
Des = 2
desadventures = 1
desavantage = 1
desaventures = 2
descouverte = 2
descouvertes = 1
desdiant = 1
Deservi = 1
desespoir = 1
desiccation = 1
desirant = 1
desiree = 1

desirees = 1
desloyauté = 1
despuis = 1
Despuis = 1
destitueront = 1
destourberont = 1
destruire = 1
destruites = 1
detriment = 1
deu = 1
deux = 11
devant = 1
Devant = 1
devers = 12
Devers = 2
deviendra = 1
devoir = 3
dextre = 1
dico = 1
Dieu = 15
dieux = 1
differé = 1
difficulté = 1
difficultez = 1
digne = 1
dignes = 2
dignité = 1
diisimulation = 1
diminuer = 1
dira = 3
dire = 2
discors = 1
disgrace = 1
disgraces = 1
dispositions = 1
dissinterique = 1
dissinteriques = 2
distillation = 1
distillations = 2
dite = 1
diu = 1
divers = 4
diversement = 1
diverses = 4
diversité = 2
divin = 1
doctes = 1
doctrine = 1
doint = 1
doit = 6
doivent = 1
doleur = 2
dommagé = 1
dommageable = 1
dommageront = 1
domo = 1
dond = 1
donnant = 1
donne = 4
donné = 3
donneront = 1
donnez = 1
donra = 4
dons = 1
dormant = 1
dos = 1
douleur = 1
douze = 1
dragon = 5
Dragon = 6
dressee = 1
dresseront = 1
droit = 1
droits = 1
duche = 1
dudit = 1
duodecima = 1
durable = 1
durant = 7
dure = 1
duree = 1
eage = 3
eau = 4
eaux = 2
Eaux = 1
ecclesiastique = 3
ecclesiastiques = 1
eclarcir = 1
eclipsee = 1
eclistres = 3
eclystres = 1
effect = 2
effects = 1
effet = 2
effets = 2
effetz = 1
effrayees = 1
effrayeur = 2
eglise = 3
electeurs = 1
element = 1
elle = 4
elles = 1
embuche = 1
embuches = 1
embusches = 1
emersit = 1
emotion = 1
empechement = 1
empeschant = 1
empesche = 1
empeschee = 1
empeschement = 1
empire = 2
employé = 1
employer = 1
emprisonnemens = 1
encores = 3
endormis = 1
endroys = 1
enfans = 1
enflammé = 1
engin = 1
ennemis = 4
ennemy = 1
ennuy = 1
ensemble = 4
ensevelies = 1
entame = 1
entendant = 1
entendement = 1
entendez = 1
entendra = 1
entendre = 1
entendu = 1
entrant = 4
entre = 5
Entre = 1
entree = 1
entreprinse = 5
entrera = 1
entretenuz = 1
envenimez = 1
envitaillee = 1
envoiees = 1
envoier = 1
envoyez = 1
Eolus = 1
Ephemeris = 1
epidimique = 2
Erain = 1
erratiques = 1
erreur = 1
escaphe = 1
eschauffee = 1
escorp = 1
escorpion = 1
escoute = 1
escriptures = 1
escriptz = 1
escrit = 1
esjouyront = 1
eslevé = 2
esloigné = 3
esloignez = 1
esmerveillez = 1
esmeu = 1
esmouvant = 1
Espagne = 1
Espaigne = 2
espandre = 1
espece = 1
esperance = 5
espes = 1
espés = 1
espoventer = 1
esprit = 2
espuysez = 1
espy = 1
essaieront = 3
essaira = 1
essaye = 1
essayront = 1
esse = 1
Esse = 1
est = 42
estat = 2
este = 1
esté = 22
estendre = 1
estés = 1
estimation = 1
estoient = 2
estoille = 1
estoilles = 1
estoit = 5
estomach = 2
estrange = 2
estrangers = 1
estranges = 2
estre = 22
et = 2
eternel = 1
eternelle = 1
Europe = 2
eusse = 1
eut = 1
eux = 1
evadera = 1
evanouy = 1
evidentes = 1
Ex = 1
exactions = 1
exanime = 1
exanimés = 1
excessif = 1
exclame = 1
excogiter = 1
excuser = 1
execrables = 2
executer = 1
executeurs = 1
execution = 1
exempte = 1
exemptes = 1
exercites = 2
exigue = 1
exiguité = 1
expeditions = 1
expiation = 1
exploit = 1
exploiter = 2
explorateur = 1
explorateurs = 1
extorquer = 1
extorsions = 1
extreme = 7
face = 4
faché = 2
fachee = 1
facher = 2
fachera = 2
facherie = 2
facheries = 2
facheront = 1
facheuses = 1
facheux = 1
fachez = 2
facon = 2
facons = 1
faction = 1
facultez = 1
faillir = 2
faim = 2
faint = 1
fainte = 1
faire = 9
fais = 2
faisans = 1
faisant = 6
fait = 22
faite = 2
faites = 3
faits = 1
faix = 1
famine = 3
fatur = 1
faudra = 1
faulx = 1
fause = 1
fauseté = 1
fay = 1
febricitante = 3
felice = 1
felicité = 3
femme = 1
femmes = 2
fer = 2

fera = 13
ferace = 1
fermant = 1
ferme = 1
fermé = 1
fermure = 1
feront = 4
fervente = 2
feu = 2
Feu = 1
Fevrier = 2
fier = 1
fiere = 1
fievre = 1
fievres = 2
filz = 2
fin = 22
finesse = 1
finissant = 5
fins = 1
fit = 2
flegmatiques = 1
Flora = 1
fluves = 8
flux = 3
Foedifraga = 1
foible = 1
foibles = 1
font = 2
force = 2
forces = 1
formidine = 1
fors = 1
fort = 11
forte = 1
fortes = 2
forts = 1
fouldre = 2
foy = 1
foys = 4
frais = 3
franc = 2
France = 8
franche = 2
Francigenis = 1
frappé = 1
frappez = 1
frauduleuse = 1
frayeur = 3
freicheur = 1
frenesie = 1
frequentement = 1
frequentes = 3
fresch = 1
fresche = 3
frescheur = 1
froid = 1
froide = 6
froideur = 2
froidure = 3
froidures = 1
frois = 1
froit = 7
froits = 1
front = 1
fruictz = 1
fruit = 1
fruiz = 1
fugiens = 1
furent = 1
fureur = 3
fureurs = 1
furieuse = 1
furor = 1
fust = 1
fut = 4
fuyte = 1
fuytif = 1
gaignant = 1
Gallia = 1
Gallitia = 1
garde = 4
Gascoigne = 2
gasté = 1
gasteront = 1
Gaule = 2
Gaules = 1
Gaulois = 1
Gauloise = 1
Gauloys = 4
gelee = 2
gelees = 6
gellees = 1
gemir = 1
general = 1
gens = 8
Germaniam = 1
Germanicus = 1
Germanie = 3
Germanique = 2
Germaniques = 1
gist = 1
glabre = 1
glace = 2
glaces = 1
gloire = 3
glorieuse = 3
gorge = 1
gorges = 1
gosier = 1
Gotiques = 1
goutte = 1
gouverneur = 1
gouverneurs = 1
grace = 3
graculos = 1
grand = 32
grande = 16
grandement = 7
grandes = 11
grandeur = 1
grands = 2
grans = 3
Grans = 1
gravelles = 1
graves = 1
gravide = 1
gresle = 2
gresles = 1
gros = 2
grosse = 1
grosses = 1
gubernateurs = 1
guberné = 1
guerre = 4
guerres = 2
guerroyans = 1
gueulle = 1
Guienne = 3
guieres = 5
ha = 1
habet = 1
habitans = 3
haec = 1
hardiesse = 1
hardiment = 1
hault = 1
haulte = 1
haut = 1
hayne = 1
haynes = 1
hectiques = 1
helenisme = 1
Helenisme = 1
HENRICVS = 1
heraut = 1
herisser = 1
heroique = 1
Hesperies = 1
heu = 3
heure = 5
heures = 14
heureuse = 1
hic = 1
Hiliaque = 1
Hoc = 1
homo = 1
honneur = 7
honnorables = 1
honnoré = 1
honorable = 1
honorables = 1
Honorius = 1
hors = 1
Huit = 1
humain = 2
humains = 4
humide = 12
humidité = 3
huys = 1
hydropiques = 1
hyver = 10
Ianvier = 3
icelles = 1
iceux = 1
icy = 2
Iesuchrist = 1
Iesus = 2
Iesuschrist = 1
IESVSCHRIST = 1
ignaves = 1
il = 37
Ille = 1
illustre = 1
ilz = 5
images = 1
imbibee = 1
imitat = 1
imitations = 1
immortelle = 2
immortelz = 1
immuables = 1
impatient = 2
impetueux = 1
imploré = 1
impressions = 1
in = 1
In = 1
inaccoustumees = 1
incessamment = 1
inclemence = 4
incomparables = 1
inconstant = 1
indigestes = 1
indigne = 1
indignes = 1
inestimable = 1
infailliblement = 1
infaisable = 1
infalliblement = 2
infelix = 2
inferieure = 1
inferieures = 1
infideles = 1
infini = 3
infinies = 1
infirmitez = 1
inflammative = 1
ingens = 1
ingurgitations = 1
inimitié = 2
inique = 1
injure = 1
injures = 1
innocens = 1
innumerable = 3
inondation = 1
inonder = 2
inquiet = 1
insatiable = 1
inserer = 2
inserez = 1
insidiations = 2
insidiatur = 1
insolites = 1
insperé = 1
inspirer = 1
instinct = 1
insulte = 1
insultes = 1
insupportables = 1
intelligence = 2
intense = 1
intention = 1
inter = 2
intrice = 1
inunder = 1
inventée = 1
inventees = 1
inventeur = 1
inventeurs = 3
invention = 2
inventions = 1
invicte = 1
invictissime = 1
invincibles = 1
ira = 1
ire = 1
ireux = 1
irreparable = 1
irreparables = 2
isles = 1
issu = 1
issue = 1
Italie = 3
Italies = 1
Italique = 1

Iubilé = 1
Iuillet = 4
Iuin = 1
Iuing = 1
Iupiter = 12
jadis = 5
jamais = 11
je = 8
jeune = 1
jeunes = 1
jeux = 1
joinct = 1
joinctures = 1
jointures = 1
jour = 8
jours = 11
joye = 2
joyeux = 1
judication = 1
jugemens = 1
jugement = 1
jusque = 5
jusques = 2
juste = 4
justement = 1
là = 7
labeur = 1
labor = 1
laisne = 1
laisse = 2
laissé = 1
lamenteront = 1
Langres = 1
Languedoc = 1
langues = 1
laquelle = 2
laqueo = 1
latebris = 1
Latona = 1
legats = 1
legaux = 1
legum = 1
Leman = 1
Leo = 3
lequel = 3
letres = 3
leur = 33
Leur = 1
leurs = 13
levant = 2
liberal = 1
liberales = 1
Libra = 4
licet = 1
lienterique = 1
lieu = 3
lieux = 4
Liguriens = 2
Ligusticis = 1
lira = 1
lire = 1
liront = 1
locustes = 1
loin = 1
loing = 4
Loing = 1
lointaine = 2
loisir = 1
Lombardie = 1
long = 2
longue = 5
longuement = 3
longues = 4
lors = 1
loy = 1
Loyre = 1
loys = 1
lucellum = 1
lumiere = 1
lune = 8
Lune = 23
luy = 12
Luy = 1
LV = 1
Lyon = 1
Lyonnois = 1
Macedonien = 1
machination = 1
magistrat = 1
magistrats = 1
magnificence = 1
magnitude = 1
main = 1
maintenir = 2
maintenu = 1
mais = 52
Mais = 2
maison = 1
majeur = 1
majeurs = 2
mal = 13
malades = 1
maladie = 3
maladies = 10
Maladies = 1
maladif = 1
malencontres = 1
malheur = 1
malheureuse = 1
malheureux = 1
malice = 3
maling = 4
maniatiques = 1
manoirs = 1
marchandise = 1
Marin = 1
marine = 1
Mars = 19
martial = 1
Martial = 1
martiaux = 1
mathematiques = 1
mauvais = 7
mauvaise = 3
maux = 1
May = 1
me = 1
mechaniques = 1
mechant = 1
MECOENATES = 1
meilleur = 2
meit = 1
melancolie = 1
melancolique = 2
membres = 1
menassé = 1
menassent = 1
menassoient = 1
mendiqueront = 1
menu = 1
mer = 16
Mer = 2
Mercure = 7
mere = 3
meridionaux = 1
mers = 3
mes = 2
mesme = 13
mesmes = 4
messieurs = 1
metheoriques = 1
metre = 2
metront = 1
mettre = 2
meur = 1
meurir = 1
meurt = 1
mi = 20
midy = 4
milieu = 4
militaire = 1
militaires = 2
mille = 1
millieu = 2
min = 3
minu = 8
minutes = 20
mis = 4
misere = 1
missives = 1
mode = 2
moderateur = 1
moderation = 1
moderee = 1
moderer = 1
moderés = 1
moderez = 1
modernes = 1
moindre = 3
moindres = 1
moins = 6
mon = 2
Mon = 1
monarches = 1
monarque = 6
monde = 11
monstrueusement = 1
Montelimart = 1
montueux = 1
mors = 1
mort = 8
mortel = 1
mortelle = 1
mortelles = 3
morts = 1
mouillé = 1
mourir = 1
mourront = 3
moyen = 2
moys = 6
muable = 9
muables = 1
munies = 1
munitions = 1
muny = 1
murmureront = 1
murtris = 1
mutation = 7
mutations = 2
mutinee = 1
mutinemens = 1
mydi = 1
naistre = 1
nation = 3
nations = 1
nature = 4
naturel = 1
naufrages = 1
navales = 1
navigans = 1
nay = 2
nec = 1
necessite = 1
nef = 1
nefz = 1
neige = 1
neiges = 6
Neptune = 2
Neron = 1
neutralité = 1
ni = 4
Nille = 1
nobilité = 1
nocturne = 1
nolens = 1
nombre = 5
non = 21
nonbre = 1
nonobstant = 3
Normandie = 1
nostre = 2
Nostre = 1
noté = 1
nous = 9
Nous = 5
nouveau = 5
nouvelle = 5
Nouvelle = 12
nouvelles = 5
nouvelleté = 1
nouvelletez = 2
Novembre = 1
noz = 2
nubileux = 4
nuit = 6
nuits = 1
nuitz = 1
nul = 4
nulle = 1
nullement = 1
ô = 6
O = 1
ob = 1
objecté = 1
obliterée = 1
obscur = 1
obscurci = 1
obscurement = 1
obscures = 1
obstant = 3
obtenant = 1
obtenir = 1
obtiendra = 1
occident = 1
Occident = 1
octobre = 1
Octobre = 1
odieuses = 1

oeil = 1
offensé = 1
offre = 2
olcades = 1
Oliviers = 1
ombriche = 1
on = 25
On = 1
oncques = 1
onques = 1
ont = 7
opaca = 1
opinion = 1
oportun = 1
opposans = 2
opposant = 5
opposee = 1
opposition = 1
oppositions = 2
oppressé = 2
oppressions = 4
opprimez = 1
opus = 1
or = 2
Or = 2
oraisons = 1
ordonne = 1
Orleans = 1
ormis = 3
orra = 1
ose = 1
oseront = 1
ostez = 1
ou = 5
où = 5
oultrageuse = 1
oultre = 4
ouvers = 1
ouvert = 2
ouverte = 2
pache = 2
pacification = 1
pacifique = 1
paganisme = 1
Paganisme = 1
pain = 1
pais = 2
paix = 6
Paix = 1
Panonien = 1
papal = 1
papale = 1
papaulx = 1
papauté = 2
pape = 1
papier = 1
paquets = 1
par = 112
Par = 2
parachever = 3
paradis = 1
paravant = 1
parfaicte = 1
parfait = 1
parfaite = 3
parlemens = 1
parlement = 2
parlementer = 1
parler = 1
parlera = 2
parole = 1
parolle = 1
pars = 3
part = 13
parta = 1
participant = 1
partie = 10
parties = 4
pas = 5
passant = 4
passé = 2
passee = 1
passer = 7
passera = 2
passeront = 5
passez = 1
passion = 1
passseront = 1
patents = 1
payement = 1
pays = 16
peine = 1
pense = 1
pensé = 1
pensement = 3
penser = 1
pensifz = 1
perdra = 2
perdu = 1
pere = 2
peregrination = 1
peregrinations = 1
perfaite = 1
peribis = 1
periclitation = 1
periode = 1
permettre = 1
pernicieuse = 1
perpetrez = 1
perpetuel = 1
perpetuelle = 3
Perseus = 1
personnages = 10
personne = 10
personnes = 3
perte = 3
pertes = 5
peste = 3
pestiferes = 1
pestilence = 4
pestilentes = 2
petit = 2
petites = 2
peu = 19
peult = 1
peuple = 7
peur = 2
peut = 4
peuvent = 1
Pharsalique = 1
philosopher = 1
Picardie = 1
picas = 1
Piemont = 1
pilleries = 1
pilles = 1
pirates = 1
piretique = 1
Pisces = 6
pitié = 1
plain = 1
plainctz = 1
plaint = 1
plainte = 1
plaintz = 1
plaise = 3
playe = 2
plebeyens = 1
plein = 2
pleine = 9
Pleine = 5
pleines = 1
pleurer = 1
pleuritique = 1
Pleurs = 1
Plorer = 1
plumbum = 1
pluresies = 1
plus = 56
Plus = 2
plusieurs = 22
Plusieurs = 1
pluspart = 1
plutost = 2
pluvieuse = 2
pluvieuses = 1
pluvieux = 4
pluye = 6
pluyes = 23
Po = 1
poictrine = 1
poil = 1
point = 10
pointe = 2
poitrine = 1
Pollux = 1
pongitive = 1
pontife = 1
populaire = 3
portant = 2
porte = 4
portement = 1
portes = 1
posee = 1
possible = 2
posterité = 1
potest = 1
potestat = 2
pour = 29
pource = 1
poures = 1
pourra = 7
poursuit = 1
poursuivra = 1
poursuyvi = 1
pourveoir = 1
pouvoir = 2
povoir = 4
povres = 1
praeda = 1
praegnantibus = 1
pratiquee = 1
prejudice = 1
prelats = 1
Prelats = 1
prelatures = 1
prelatz = 1
premier = 12
Premier = 10
premiere = 4
prendre = 1
prerogative = 1
pres = 3
Pres = 1
presage = 2
Presage = 3
presageant = 1
presages = 1
presence = 1
present = 9
preservateurs = 1
preserve = 1
preserver = 2
presque = 9
prester = 1
prests = 1
Priant = 1
prierons = 6
prim = 3
Prim = 1
primtemps = 2
Primtemps = 5
prince = 6
princes = 8
Princes = 1
principal = 3
principales = 4
principaus = 1
principauté = 1
principaux = 2
principauz = 1
principe = 3
prins = 4
prinse = 1
printemps = 1
Prions = 2
pris = 1
prisé = 1
prisonnier = 1
pristine = 1
privé = 1
pro = 1
proche = 4
proches = 2
proferer = 1
profitable = 1
profité = 1
profond = 2
profons = 1
Prognostication = 1
promesse = 1
promet = 1
prometre = 1
promettoient = 1
promis = 4
promoteur = 1
prompt = 2
prophetie = 1
propre = 1
propres = 1
prosopopeie = 1
prosperer = 1
prosperera = 1
prosperité = 4
protection = 2
Provence = 2
prudent = 1
pruineuse = 2

Psischus = 1
ptisiques = 1
puis = 5
puissance = 1
puissant = 1
puisse = 1
pur = 1
pure = 1
pusillanime = 1
qua = 1
qualité = 1
qualitez = 2
quam = 2
quant = 2
Quant = 1
quart = 25
quartaines = 1
quartes = 1
quatre = 4
quel = 2
quelle = 5
quelqu = 2
quelque = 18
quelques = 18
Quelques = 1
querelles = 2
querimonies = 1
queue = 4
quinte = 1
quinze = 2
Quis = 1
quoy = 2
rage = 1
raison = 1
raisonnable = 1
raisons = 1
raliés = 1
rapine = 1
rapines = 1
ravissemens = 1
reachat = 1
rebours = 1
receue = 1
recevoir = 1
recevra = 1
recognoistre = 1
recordation = 1
recours = 1
rediger = 1
redonder = 1
redondera = 1
redressé = 1
reduictz = 1
reduisant = 1
refrigerante = 1
refusant = 1
Reges = 1
regi = 1
region = 4
regions = 4
regne = 13
regné = 1
regneront = 3
regnes = 3
rejetant = 1
rejetter = 1
religion = 3
Remettant = 1
remetz = 1
remplies = 1
remplira = 1
rencontre = 1
rendu = 1
repasser = 1
repassera = 1
repeu = 1
reposans = 1
repoulser = 1
repouser = 1
repoz = 2
reprendre = 2
reprouver = 1
reputation = 1
reputez = 1
resemblera = 1
reserees = 1
reservant = 1
resjouissance = 2
resjouyr = 1
respect = 1
reste = 1
retenir = 1
retirer = 1
retour = 1
retourne = 1
retourner = 2
retourneront = 2
reumes = 2
reverence = 1
revoltees = 1
revolteront = 1
revolu = 4
revoqué = 1
rien = 4
rivages = 1
rivieres = 1
Rixas = 1
riz = 1
robe = 1
Romain = 1
Romains = 1
Romanie = 2
Rome = 5
Rone = 1
rosee = 3
rosees = 2
rougir = 1
rougit = 1
rouillees = 1
Roy = 4
Royal = 3
Royale = 1
Royalle = 3
Royaume = 2
rubi = 1
rural = 1
ruses = 1
Ruyneux = 1
sa = 19
sages = 1
Sages = 1
Sagittaire = 2
Sagittarius = 4
Sagonte = 1
saige = 1
saignee = 1
saillir = 1
sainct = 1
saincteté = 2
saint = 4
saisons = 1
Salin = 1
Salon = 1
salutaires = 1
sang = 13
sanguinaires = 2
sans = 12
santé = 3
Sardiniis = 1
satrape = 1
satrapes = 1
Saturne = 10
saufconduit = 1
sauvegarde = 1
sauver = 1
sauvera = 1
savans = 1
savants = 1
savantz = 1
savoir = 2
Savoye = 1
sceu = 2
Scorp = 1
Scorpio = 2
Scorpion = 1
scorpionem = 1
Scorpius = 2
se = 26
Se = 1
sec = 7
second = 1
seconde = 1
secourant = 1
secourir = 1
secours = 4
Secours = 1
secret = 2
secretement = 1
secretes = 1
Sed = 1
sedition = 1
seditions = 1
seiche = 9
seicheresse = 3
seigneur = 3
Seigneur = 5
seigneurs = 3
selon = 5
semailles = 1
semblable = 1
Semble = 1
sembleront = 1
semences = 1
Senat = 1
sens = 3
sensualitez = 1
sente = 1
sept = 1
Septembre = 3
Septentrion = 2
septentrionales = 1
Septentrionalx = 1
septentrionaux = 1
septiesme = 1
sepulchre = 1
sequens = 1
sera = 108
serain = 1
seras = 2
seroient = 1
seroit = 1
seront = 74
Seront = 1
serre = 2
Serrez = 1
service = 1
ses = 12
seulement = 5
seullement = 1
seureté = 1
sextil = 1
sextilz = 1
si = 20
sibi = 1
siccité = 6
Sicile = 1
siecle = 3
siecles = 1
siege = 3
signe = 2
signes = 1
simultez = 1
Sis = 1
six = 1
sixieme = 1
societés = 1
soient = 1
soit = 5
Sol = 1
solaire = 1
soldars = 1
Soleil = 9
solicitatis = 1
solitaire = 2
solstice = 1
Solus = 1
son = 42
Son = 1
sont = 11
sorte = 1
sortir = 1
sortira = 3
sortiront = 1
soubz = 2
souffreront = 1
souffrir = 3
souffrira = 1
souflemens = 1
souflement = 1
souflera = 1
soufriront = 1
souhait = 2
souloient = 1
sourd = 1
soustenir = 1
soutenu = 1
souvent = 1
souverain = 3
souveraines = 1
souverains = 1
Souysses = 1
soy = 2
soyons = 1
spargi = 1
spoliez = 1
squinance = 1
squinances = 1

sterilité = 1
stratageme = 1
sub = 1
subdite = 1
subit = 2
subite = 3
subitement = 3
subites = 1
subjourne = 1
Subsolanus = 1
subtilité = 1
successeur = 3
suivant = 1
suivra = 2
superbe = 1
superieurs = 2
suppliant = 1
supplierons = 1
suppreme = 1
supreme = 2
surnommé = 1
surplus = 1
surprendre = 1
surprins = 1
surprinse = 1
surprinses = 1
surviendra = 1
surviendront = 2
sus = 9
Sus = 1
suscité = 1
susciter = 2
suum = 1
suyvant = 1
synodal = 1
tainte = 2
taire = 1
talents = 1
Tamburlans = 1
Tamynse = 1
tandem = 1
tant = 24
tard = 1
tarde = 1
tardite = 1
Taurus = 1
taxez = 1
tays = 1
tel = 1
telle = 7
tellement = 3
telles = 6
telz = 1
Telz = 1
temerité = 1
temperateur = 1
temperature = 2
tempeste = 1
tempestueuses = 1
temporalité = 1
temps = 45
tendant = 11
tende = 1
tenir = 2
tenoirs = 1
tenu = 2
terme = 2
terre = 20
terres = 3
terrestres = 1
terreur = 1
terriblement = 1
terriens = 3
terroir = 1
terroys = 1
Tesin = 1
teste = 8
Themistocles = 1
Thrasibulus = 1
thresors = 1
tibi = 1
tiendra = 3
tiendront = 1
tient = 1
tierce = 1
tierces = 1
tituber = 1
Toga = 1
tonant = 1
tonnerre = 2
tonnerres = 4
tormens = 1
tost = 1
total = 1
totalle = 1
toujour = 1
toujours = 1
tournant = 1
tourne = 1
tourneront = 1
tous = 13
tout = 42
toute = 10
toutes = 6
toux = 2
traditeur = 1
traicter = 1
traite = 2
traitent = 1
tranquille = 1
translater = 2
travaillera = 1
trefve = 2
tremble = 1
tremblement = 1
trembleront = 1
tresmauvais = 1
trespas = 1
trestous = 1
treuve = 1
trezieme = 1
tribun = 1
triple = 1
triste = 1
triumpher = 2
Troien = 2
trois = 5
troisieme = 1
trompez = 1
tronc = 1
trop = 4
tropeau = 1
tropique = 1
troppeau = 1
troublant = 1
trouble = 3
troublé = 1
Trouble = 1
troublee = 1
troublez = 1
trouvant = 1
trouvé = 4
trouvera = 5
trouveront = 2
trouvés = 1
trouvez = 1
trouvoit = 1
Troyen = 1
tu = 2
tuere = 1
tumbeaux = 1
tumbera = 1
tumulte = 1
tumultes = 2
tumultuant = 1
turbations = 1
Turquie = 1
Tymbre = 1
tyran = 1
tyrannie = 1
uhe = 1
ulceration = 1
un = 27
unanimes = 1
undique = 1
une = 22
unies = 2
union = 1
univers = 2
universel = 1
universellement = 1
uns = 3
urine = 1
urne = 1
usent = 1
usurpement = 1
usurper = 1
ut = 1
utilitas = 1
Vae = 1
vaguement = 1
vaine = 1
vains = 1
valloit = 1
vallu = 1
variable = 1
Vaticane = 1
vefves = 1
vehemence = 1
vehemens = 1
vehement = 1
vehemente = 2
vehementes = 1
veillant = 1
veiller = 1
venant = 1
vendanges = 1
venger = 1
venoit = 1
vens = 2
vent = 8
venteuse = 1
venteux = 1
ventre = 3
vents = 15
ventz = 2
venu = 1
Venus = 8
verdoyante = 1
veritable = 1
veritablement = 4
verité = 1
verra = 6
verront = 1
vers = 1
Vers = 1
verser = 1
verte = 1
vertice = 1
vestu = 1
veu = 2
veuez = 1
veult = 1
veux = 1
Vhe = 1
victoire = 1
vie = 6
vieillars = 2
viendra = 4
Viendra = 2
viendront = 1
vienne = 1
vierge = 1
vigueur = 3
vilains = 1
vile = 1
villes = 2
vin = 2
vindrent = 1
vintieme = 1
violence = 1
Virgo = 10
visions = 1
vivant = 1
vivre = 5
vivres = 2
voeu = 1
voient = 1
voir = 2
voisins = 1
vos = 1
vostre = 3
voudra = 1
voudroit = 1
vouldra = 1
vouldront = 2
vouloient = 1
vouloir = 9
vouloirs = 1
voulu = 1
vous = 6
Vous = 1
voy = 3
voyages = 1
voyant = 2
voye = 2
voz = 2
vray = 8
Vray = 2
vraye = 2
vrayement = 5
vueille = 9
vulpes = 1
vuydee = 1
vuydes = 1
yeulx = 2

 
 

Retour à l'index

Bibliographie

Retour Nostradamica

Accueil CURA
 

 http://cura.free.fr/dico-a/812pro55.html
 16-12-2008
 © 2008 Patrice Guinard