CORPUS NOSTRADAMUS 227 -- par Patrice Guinard

Les Majuscules aux premières éditions des Prophéties


Les premières éditions sont celles de 1555 (353 quatrains du premier livre), 1557 (intégralité du premier livre contenant 7 centuries dont la dernière est incomplète), 1558 (les 3 centuries du deuxième livre). L'édition de 1558, perdue, a été reproduite en 1568 par la première édition complète des Prophéties, l'édition X de Benoist Rigaud. Mon relevé des termes en majuscules s'appuie donc sur ces trois éditions : Bonhomme 1555, Du Rosne 1557 et Rigaud X 1568 (cf. CN 71).

1. Bonhomme 1555 (édition de mai 1555 et son retirage de juin 1555)

Je ne tiens pas compte des nombres romains (comme XIIIj en I.7), ni des abréviations (comme D.M. en VIII.66), ni des mots mis en majuscules après les lettrines au début de l'épître et des centuries, une convention typographique commune : "TON TARD" à l'épître, "ESTANT", "VERS", "APRES", et "CELA" aux premiers quatrains des quatre centuries.
En s'en tenant aux 5 mots associés aux lettrines dessinées par Georges Reverdi (cf. CN 26), on compte 22 lettres (l'un des nombres du Testament), et aux lettrines TEVAC est l'inverse du latin CAVET ("il veille, il prend garde"). Les six mots dans leur ordre, mais en commençant par "APRES" (3e centurie, en raison de l'inversion du bandeau ?) se lisent APRES TON TARD ESTANT, VERS CELA ! Autrement dit un rappel spirituel du voyant à son interprète destiné, lequel en cinq lettres est aussi salué aux lettrines : AVE T. C. J'ignore si l'a remarqué Torné-Chavigny qui se disait l'interprète élu !

Hors termes après lettrines, je relève donc 13 mots différents dans 13 quatrains : 13 étant l'un des nombres du Testament (cf. CN 176).
Ou encore 14 mots (dont CHYREN dans deux quatrains, mais 2 mots différents au quatrain III 96).
L'astérisque marque les termes en majuscules non repris dans les éditions ultérieures (1557 et 1568X).

BRANCHES : I 2
AVGE : I 16
CHYREN : II 79
GRAN : II 94
PARIS : III 51 *
SAVROME : III 58 *
OLXAΔES : III 64 *
PAV : III 75 *
AVDE : III 85
FOVSSAN & TARPEE : III 96 *
ROVAN : IV 19 *
SEX. : IV 27
CHYREN : IV 34


Le mot CHYREN (Henry C par anagramme) figure aux 179e et 334e quatrains des centuries. Par soustraction et addition de ces deux nombres, on obtient les nombres 155 et 513 qui, accolés et décalés, se lisent aussi comme 1555 (l'année de l'édition) et 13.

De plus en additionnant le nombre centurique des 13 quatrains concernés, on obtient un grand total de 3000 :
2 +16 +179 +194 +251 +258 +264 +275 +285 +296 +319 +327 +334 = 3000


2. Du Rosne 1557 (édition à 642 quatrains, exemplaire d'Utrecht)

L'édition Du Rosne de 1557 ne reprend pas toutes les majuscules de l'édition de 1555.
Elle présente 8 ou 9 mots différents (selon qu'on compte SEX. et SEXT. séparément ou non) dans 10 quatrains.
Ou encore 3 mots nouveaux dans 3 quatrains : 3 étant un autre des nombres du Testament (cf. CN 176).

BRANCHES : I 2
AVGE : I 16
CHYREN : II 79
GRAN : II 94
AVDE : III 85
SEX. : IV 27
CHYREN : IV 34

SELIN : IV 77
DVVMVIRAT : V 23
SEXT. : V 57


En additionnant chacun des 3 quatrains concernés par leur nombre apparent (477 pour IV 77 ...), on obtient un grand total de 1557 :
477 +523 +557 = 1557, l'année de parution de cette édition !


3. Du Rosne 1558 ; Rigaud 1568X (second livre des Prophéties, 300 quatrains)

L'édition Rigaud 1568X a conservé pour le premier livre toutes les majuscules de l'édition de 1557.
Au second livre, on décompte 19 mots (dont 18 différents) dans 15 quatrains.

PAV, NAY, LORON : VIII 1
HIERON : VIII 16
IVRA : VIII 34
PAV : VIII 44
NORLARIS : VIII 60
TAG : VIII 61
PAR. CAR. NERSAF : VIII 67
VAR : VIII 97
PVOLA : IX 30
RAYPOZ : IX 44
DRVX : IX 57
MANSOL : X 29
LONOLE : X 40
LOR : X 46
LAYE : X 52


Le mot PAV en début de centurie doit être compté car, sans être un article ou un pronom, est suivi de deux autres termes en majuscules.
Les additions des quatrains par leur nombre centurique ou apparent ne donnent rien de significatif, mais l'addition brute des numéros des quatrains donne :
1 +16 +34 +44 +60 +61 +67 +97 +30 +44 +57 +29 +40 +46 +52 = 678
Ce nombre 678 est à rapprocher de 687 (durée de la Prophétie ; CN 33) et vaut 6 x 113 ou encore 3/5 x 1130 (nombre total de quatrains).

En additionnant les deux totaux obtenus aux éditions précédentes et en divisant leur somme par 3 (3 éditions successives), on obtient le nombre 1519 :
(3000 + 1557) / 3 = 1519 (renvoyant aux 19 mots en 15 quatrains de cette édition).
Et en additionnant les lettres des mots mis en majuscules à chacune des trois centuries, on obtient les nombres 50 (centurie VIII) et à nouveau 15 (centurie IX) et 19 (centurie X).
Le nombre 50 serait celui des quatrains codants, à rajouter aux 3 séries de 360 quatrains (sur 3 cercles) sur un total de 1130 quatrains.
Et les nombres 15 et 19, trouvés trois fois, se rapportent aux quatrains à ajouter respectivement aux 154 des Almanachs et aux 942 des Prophéties pour un total de 1130 quatrains (cf. CN 169 et CN 177).

Au final, sur l'ensemble des trois éditions, je compte 33 mots différents en 31 quatrains et 225 (15 fois 15) caractères, ou encore (en assimilant PAR. avec PARIS, et SEX. avec SEXT.) :
219 (3 fois 73) caractères et 31 mots différents en 31 quatrains. Ce nombre est l'inverse graphique du nombre 13.

AVDE : III 85
AVGE : I 16
BRANCHES : I 2
CAR. : VIII 67
CHYREN : II 79, IV 34
DRVX : IX 57
DVVMVIRAT : V 23
FOVSSAN : III 96
GRAN : II 94
HIERON : VIII 16
IVRA : VIII 34
LAYE : X 52
LONOLE : X 40
LOR : X 46
LORON : VIII 1
MANSOL : X 29
NAY : VIII 1
NERSAF : VIII 67
NORLARIS : VIII 60
OLXAΔES : III 64
PARIS (PAR.) : III 51, VIII 67
PAV : III 75, VIII 1, VIII 44
PVOLA : IX 30
RAYPOZ : IX 44
ROVAN : IV 19
SAVROME : III 58
SELIN : IV 76
SEX. (SEXT.) : IV 27, V 57
TAG : VIII 61
TARPEE : III 96
VAR : VIII 97


Retour à l'index
Bibliographie
Retour Nostradamica
Accueil CURA
 
 
Patrice Guinard: Les Majuscules aux premières éditions des Prophéties
http://cura.free.fr/dico8art/1805maj.html
20-05-2018 ; rev. 31-05-2018
© 2018 Patrice Guinard