CORPUS NOSTRADAMUS 185 -- par Patrice Guinard

Philippo (Filippo) Nostradamo et autres imposteurs "disciples" de Nostradamus
(le témoignage de Jean de Nostredame, 1570)

 

Le texte original de la lettre de Jean de Nostredame à Scipion Cibo (BM Siena: ms. DV ii p.49, découverte par Emilo Teza, bibliothécaire à la Laurenziana de Florence), a été publié par Vincenzo Crescini ("Un autografo di Jehan de Nostredame", in Bollettino del Museo Civico di Padova, 3.4, Padova, 1907), et transcrit par Joseph Anglade dans son édition des Vies des plus célèbres et anciens poètes provençaux (1913, p.261-3). Le frère de Nostradamus dénie à "Philippe de Nostredame" (l'individu sévissant en Italie à partir de 1565 sous le nom de Filippo Nostradamo) tout lien d'appartenance familiale, ainsi qu'aux autres usurpateurs de même farine : "Quant à ce quidam Philippe de Nostredame, je ne sçay quel il est, et sur ma vie et sur mon honneur, il emprunte le surnom de Nostredame, afin que ses bavarderies soient plus autorisees, ensemble et tous les aultres qui supposent le surnom, et nulz d'eulx n'est point yssu d'aulcungz de noz parens. Mon pere n'avoit qu'ung frere, qui n'eust point d'enfans, et luy en eust XVIII ; et nulz de mes freres n'a enfans que feu mon frere Michel Nostradamus, qui en a trois petitz, dont le plus grand, nommé Cesar, est aux estudes de la mathematique. Les aultres enfans que deux de mes freres ont sont fort petitz, et quelques grandz que y sont les ungz suyvent le mesnage, les aultres font profession des armes, et tous s'addonent aux lettres, mais n'y a nul Philippe, ne aultre qui se mesle de l'astrologie."

Les "trois petitz" dont parle Jean sont les adolescents César, Charles et André (16, 13 et 12 ans). Et la plupart des fils de Bertrand et Antoine, frères de Nostradamus, sont plus âgés que César. L'autre indication importante de la lettre est la mention des dix-huit enfants du père de Nostradamus, dont certains sont probablement nés avant Michel (cf. CN 131).

Citons parmi les usurpateurs du nom nostradamien : un certain Giovanni Anselmo sévissant en Italie selon Nazari (cf. CN 130), Mi. de Nostradamus dit Nostradamus le jeune encore supposé le fils du prophète par un nombre considérable de commentateurs prenant les textes de l'usurpateur pour ceux du saint-rémois (CN 180), Antoine Crespin se disant Nostradamus puis Archidamus (CN 142), ou encore Filippo Nostradamus, un soi-disant neveu de Nostradamus (cf. infra). A ceux-ci s'ajouteront par la suite un Henry Nostradamus lui aussi supposé neveu de Michel en 1610 (cf. CN 80) ou un certain Juan de Mestredamus en 1625 (cf. CN 111), sans compter les prétendus disciples du maître, parmi lesquels Florent de Crox (alias Jean Le Peletier) à partir de 1569 (CN 92), un certain Le Maistre, dit "disciple de Nostradamus" en 1567, l'italien Pietro Bianchi da Luccioli en 1571, l'auteur anonyme d'un "Almanach pour l'an 1574" imprimé à Troyes, ou encore Henrich Starckerfelser à Strasbourg en 1577 (CN 130), etc.
 

Jean de Nostredame, Lettre à Scipion Cibo, 25 janvier 1570 (postée au CURA le 15 août 2011 ; intégrée au CN le 15 août 2014)

1108cibo1.jpg
Jean de Nostredame. Lettre à Cibo - 1
1108cibo2.jpg
Jean de Nostredame. Lettre à Cibo - 2
1108cibo3.jpg
Jean de Nostredame. Lettre à Cibo - 3

Citons quelques textes retrouvés de Filippo Nostradamus (Philippo Nostradamo), parfois attribués à Nostradamus lui-même dans certains catalogues de bibliothèque. Ils sont de peu d'intérêt, voire quasi nul, pour la connaissance de Nostradamus et de son oeuvre :
 

185A Pronostico o vero giudicio sopra l'anno 1566
Florence, [Giorgio Marescotti, Bartolomeo Sermartelli il vecchio], 1565, in-4, 8 p.
→ Renato Delfiol, "I Marescotti, librai, stampatori ed editori a Firenze tra cinque e seicento", in Studi secenteschi, Firenze, Leo S. Olschki, n.18, 1977, p.147-204 ; Chomarat, 1989, n.68bis
→ Bayerische SB München: Res/4 Astr. P. 513,15


Prétendument au titre traduit du français et auparavant imprimé à Milan.
Dédicace à Dromo et Grillo Massesi, datée de Salon le 25 octobre 1565 (Filippo se prétend le neveu de Nostradamus : "Michele Nostradamo mio Zio").

Pronostico o vero giudicio sopra l'anno 1566 Pronostico o vero giudicio sopra l'anno 1566, dédicace
 

185B Pronostico o vero giudicio sopra l'anno 1566
Ferrara, Valente Panizza, 1565, in-4, 4 ff.
→ BC Verona

Autre édition (vignette différente au frontispice).


185C Tesoro de secreti medicinali
S.l. [Florence ? Venise ?], "Stampati con licentia del Collegio di Medici, della Città di Padova, Bologna, Pavia, Perugia, & Pisa, & della Santa Inquisitione", 1571
→ BU Wroclaw: 458854

Opuscule en collaboration (?) avec l'astrologue vénitien Vincentio Lauro (1523-1592 ?), auteur d'une compilation imprimée à Florence en 1569 : les Fioretti della noblissima scientia d'astrologia.

Tesoro de secreti medicinali La Salutifera Fatica, 1572 La Salutifera Fatica, 1573
 

185D La Salutifera Fatica ... Con la dichiaratione delle quattro Stagioni del presente Anno 1572 ... che seguano fino a l'Anno 1580
S.l. [Viterbo], [1572 ?], in-4, 4 ff.
→ CAT Ruzo-Swann, Avril 2007, n.9 (vendu 390 $ avec d'autres fac-similés à M. Gregorio)
→ BN Firenze


Prétendument traduit du français en langue italienne ("Italina" [sic]) par Filippo "Nostadamus" [sic], et auparavant imprimé à Sienne.


185E La Salutifera Fatica ... Con la dichiaratione delle quattro stagioni del presente Anno 1573 ... che seguano fino a l'Anno 1582
Bologna, Alessandro Benacci, 1573, in-4, 4 ff.
→ Brunet 8, 1880, c.36 ; Houzeau / Lancaster 2, 1889, n.14777-2 ; Chomarat, 1989, n.125 (qui l'attribue à Michel !) ; CAT Ruzo-Swann, Avril 2007, n.9 (vendu 390 $ avec d'autres fac-similés à M. Gregorio)
→ UL Harvard


Prétendument traduit du français en langue italienne par l' "eccell[ente] astrolago" [sic] Filippo Nostradamus, et auparavant imprimé à Lyon. Reprise du texte précédent pour les années 1573 à 1580.


185F Pronostico sopra il discorso dell'anno 1575
Bologna, 1574
→ UB Göttingen:  8 ASTR II, 6269


185G Pronostico o vero giuditio ... sopra del presente Anno 1575
Siena, [1575], in-8, 4 ff.
→ BU Bologna

L'auteur est dit originaire de "Salon di Crux [sic] in Provenza". Vignette représentant Saturne.

Pronostico o vero giuditio ... sopra del presente Anno 1575
 

185H Discorsi incominciando dall'anno 1575 et durano in fino all'anno 1586
Bologna, Alessandro Benaccio ; Napoli, Horatio Salviani, 1575, in-4, 4 ff.
→ Benazra, 1990, p.113
→ BS del MN di Montecassino, Cassino ; BC Perugia ; BPS Roma


Prétendument traduit du français en italien et auparavant imprimé à Lyon.


185J Giudicio nuovo sopra l'anno bisestile 1576
(par Filippo Nostro Adamo)
Torino, [1575], in-4
→ Pietro Riccardi, Biblioteca matematica italiana, 1985, II VII 44 ; Cantamessa, n.3194


185K Brevi Predittioni sopra l'anno 1583
→ Libreria Ambrosiana, Milan: ms. S 96 sup., f. 302r ; copie M. Gregorio (qui l'attribue à Nostradamus !)


185L Almanacco et pronostico per l'anno presente 1587
(par Philipo Nostr'Adamus)
Verona, Sebastiano dalle Donne, [1587], in-4, 4 ff.
→ Lorenzo Carpanè et Marco Menato, Annali della tipografia veronese nel Cinquecento, vol. 1, Baden-Baden, Valentin Koerner, 1992, n.261
→ BN Marciana, Venise: MISC 2636.074



185M Prima parte del discorso et pronostico sopra l'anno 1588 predicendoli quanto succedera per l'avenire sin a l'anno 1591
(par Filippo Nostro Adamo)
S.l. [Paris ?], [1587], in-4, 4 ff. (in fine "Di Parisi, il 23 novembre 1587")
→ Houzeau-Lancaster 2, 1889, n.14913 ; Hellmann, 1924, p.23 ; Chomarat, 1989, n.140 ; Benazra, 1990, p.117 ; Cantamessa, n.3195
→ BnF: Rés V.1218 ; SB Berlin ; UL Bâle


Almanacco et pronostico per l'anno presente 1587 Lunario perpetuo Pronostichi et discorsi sopra il presente anno bisestile 1600
 

185N Lunario perpetuo con li anni fertili e sterili, et con li dodici segni celesti
Florence, Francesco Tosi, 1593, in-fol. (1 page)
→ Chomarat, 1989, n.152
→ BL London: 1882.c.1.(194)


185P Pronostichi et discorsi sopra il presente anno bisestile 1600
(Filippo Nostradamo et al. : i.e. pseudo Michel Nostradamus, Flaminio Cicogna, Giovanni Andrea de' Rossi, Bernardino Anselmi da Pesaro, Casa Fatta)
Cesena, Francesco Raverio, 1600, in-4, 4 ff.
→ BN Marciana, Venise


Retour à l'index
Bibliographie
Retour Nostradamica
Accueil CURA
 
Patrice Guinard: Philippo (Filippo) Nostradamo et autres imposteurs "disciples" de Nostradamus
(le témoignage de Jean de Nostredame, 1570)

http://cura.free.fr/dico6advpl/1108cibo.html
15-08-2011 ; revised 15-08-2014 ; updated 10-11-2018
© 2011-2018 Patrice Guinard