Nostradamica

 Nostradamus ou l'Éclat des Empires : ACHAT DIRECT VIA PAYPAL

Tarif : 14,75 € + 5 € (envoi en lettre suivie). Envoyez votre commande (19,75 €) via Paypal à l'adresse
Vous recevrez l'ouvrage sous quelques jours (pour un envoi hors de France, me contacter).

 
 
 

 Nostradamus ou l'Éclat des Empires : EXTRAITS

  6 quatrains de la centurie VIII : Napoléon, Barberousse, Hiroshima, Marie de Médicis, Versailles, l'affaire Calas
 
 

 Nostradamus ou l'Éclat des Empires : PRÉSENTATION OFFICIELLE
 

Nostradamus ou l'Eclat des Empire

Nostradamus
ou l'Éclat des Empires

 
Avril 2011

ISBN:
978-2-8106-1871-2

Disponible
dans les
bonnes
librairies, et
ici-même.



L'oeuvre fulgurante du voyant provençal, Prophéties et Almanachs, reste méconnue. Ayant subi les trois traitements possibles des politiques de bannissement (la censure et l'exclusion, la critique diffamatoire, la falsification), jugée indigne de figurer aux panthéons des littératures, voire dans leurs antichambres, régulièrement vilipendée, censurée, trahie par des obscurantismes tenaces et aujourd'hui déchiquetée par les technocrates de la sous-culture impérialiste mondialisée, elle aura néanmoins réussi à traverser les siècles, et à ressurgir authentifiée et plus étoffée au crépuscule du XXe et à l'aube du suivant.

Certes les quatrains prophétiques, dans des éditions plus ou moins corrompues, n'avaient cessé de paraître et de se substituer par leur succès populaire à celui des almanachs, imprimés par dizaines de milliers, lus et recherchés par tous, princes et roturiers, dès leur parution. Et quelques voix isolées s'étaient élevées contre la mise à l'index des cercles littéraires et l'ostracisme des universités : François Buget et l'abbé Torné-Chavigny dans les années 1860, puis les collectionneurs Hector Rigaux et le péruvien Daniel Ruzo qui ont sauvé la plupart des almanachs et pronostications qui nous restent, et enfin de rares exégètes éclairés comme l'américain Edgar Leoni et le roumain Vlaicu Ionescu.

Depuis 1990, les études philologiques nostradamiennes sont en plein essor. Une dizaine de textes jusqu'alors inconnus (almanachs, correspondance, textes et éditions parus du vivant de Nostradamus, etc) ont été récemment retrouvés. Mais l'essentiel restait à écrire, à ordonner, à comprendre, car cette oeuvre restituée par mes soins et ceux de quelques autres (notamment Robert Benazra), demeurait encore vierge d'exégèse impartiale et de bilans comparatifs. Mon étude propose une lecture de la huitième centurie de ses Prophéties, dans un texte inédit, avec les variantes des premières éditions postérieures, le rappel des principales interprétations proposées pendant cinq siècles, et l'éclaircissement des deux tiers des quatrains, ceux dont l'interprétation reste possible car historiquement échue. En effet les Prophéties opèrent sur environ sept siècles, soit de 1555 à 2242 environ (comme il en résulte des indications données dans les deux préfaces à son texte), et le tiers des quatrains restants concerne la période 2013-2242.

Nostradamus reste avec Ptolémée, le plus connu parmi les auteurs rattachés à l'astrologie. Mais les astrologues généralement l'ignorent et ne le considèrent pas comme l'un des leurs. Ils découvriront dans cet ouvrage, la pratique très personnelle de l'astrologie de celui qui se disait astrophile, et aussi le moment où les astrologues pourraient regagner l'estime des sphères intellectuelles.

L'objet de cet ouvrage est de montrer, voire démontrer, la réalité des visions du prophète provençal, mal lu, mal interprété, mal compris depuis plus de quatre siècles. L'ouvrage, bien que doté d'une documentation précise, reste accessible à tous, pour qui voudrait s'intéresser au passé, voire au futur de l'humanité, tel qu'il est proposé dans les quatrains.

N. Ed. : Patrice Guinard, docteur en Philosophie, seiziémiste, astrophile, auteur d'un "Historique des éditions des Prophéties de Nostradamus (1555-1615)" (Revue Française d'Histoire du Livre, numéro 129, Bordeaux, Société des Bibliophiles de Guyenne, 2008), anime depuis plus de dix ans le site multilingue du CURA, auquel ont participé une trentaine de docteurs et universitaires des cinq continents, afin de lever les tabous qui pèsent encore lourdement sur certains domaines de l'histoire culturelle européenne (notamment l'astrologie et la nostradamologie). Ses études bibliographiques et ses recherches sur l'histoire du texte nostradamien font autorité en France et à l'étranger.

 
   Nostradamus ou l'Éclat des Empires : ERRATA
 
 
Nostradamus ou l'Eclat des Empire ERRATA
 
(Fichier PDF imprimable, aux dimensions de l'ouvrage, accessible à ses lecteurs)

Cliquez sur l'image, puis : Utilisateur = 2e mot de la 2e ligne p.151 ; Mot de passe = 2e mot de la 3e ligne p.151 suivi du 6e mot de la 1e ligne p.42 (sans espace et respectez les majuscules)
 
 

Nostradamica

Accueil CURA